Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

ANECO : Cyrille Kileba succède à André Ipakala

ANECO : Cyrille Kileba succède à André Ipakala

This post has already been read 574 times!

L’Association Nationale des Editeurs des journaux de la RD Congo (ANECO) a désormais son nouveau commandant de bord. Une sobre cérémonie a été organisé ce mercredi 8 juillet 2020 au siège du journal La Référence Plus, à Lingwala, consacrée à la passation des services entre le président sortant et le nouveau président élu de l’ANECO ainsi que les modalités de l’aide à la presse. Au terme de ces assises, une passation pacifique et civilisée des services a été faite entre l’honorable André Ipakala et le président élu de l’ANECO, M. Cyrille Kileba, éditeur du journal « The Post ».

Dans son mot de circonstance, le nouveau président de l’ANECO a fixé l’axe principal de sa politique au sein de cette corporation à savoir, « Rétablir la dignité des journaux congolais ». Et, cette dignité passera par la nécessaire monétisation, c’est-à-dire, comment aider les journaux à faire de l’argent qui profitera à leurs patrons et à l’ensemble de leur personnel, dont les journalistes.

‘’D’ores et déjà, nous réfléchissons à exploiter de nouvelles pistes, aussi bien celles que nous offre la loi mais qui sont restées inexploitées, inexplorées, inappliquées que celles que nous suggèrent l’intelligence et l’évolution technologique actuelle‘’, a laissé entendre l’actuelle président de l’ANECO qui a, dans sa gibecière, un projet concret pour les journaux de toutes catégories, notamment, les grands et les petits, les quotidiens et les hebdomadaires, les périodiques, et autres.

Aussi, Cyrille Kileba a lancé un appel solennel à tous les Editeurs des journaux paraissant partout à travers la RD Congo à rejoindre cette structure patronale qui lutte pour le recouvrement de leur dignité.

Par ailleurs, le président honoraire de l’ANECO a, quant à lui, assuré à l’assemblée de sa disponibilité au sein de cette corporation, et a promis  également de continuer à lutter pour les intérêts de celle-ci même au niveau de la chambre basse du parlement.

La Pros.