Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

FCC : la marche reportée au 23 juillet prochain

FCC : la marche reportée au 23 juillet prochain

This post has already been read 332 times!

Comme pour les précédentes marches projetées dans la capitale congolaise, le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa n’a pas accédé à la demande du Front Commun pour le Congo (FCC) qui, à travers ses partis et regroupements membres, avait prévu de marcher aujourd’hui, mardi 14 juillet 2020, en solidarité aux institutions de la République.

Le comité préparatoire de ladite marche chapeauté par Alphonse Ngoy Kasanji a discuté hier, avec le numéro Un de la ville qui leur a rappelé que le pays est en état d’urgence sanitaire, pour lutter contre la propagation de la pandémie de covid-19, lequel a amené le chef de l’Etat à prendre des mesures restrictives, telles que l’interdiction de rassemblement de plus de 20 vingt personnes et le respect de la distanciation physique.

Par conséquent, «La manifestation que vous comptez organiser ce 14 juillet 2020 va à l’encontre des mesures édictées ; aussi je ne saurai accéder à votre demande », a écrit Gentiny Ngobila dans une correspondance leur adressée.

Contrairement aux autres partis et plateformes politiques, le FCC s’est plié à la décision de l’autorité urbaine et a décidé du report de la manifestation de ce jour. « Suite au refus du gouverneur de la ville de Kinshasa de prendre acte de sa démarche projetée ce mardi 14 juillet 2020, suite à l’état d’urgence décrétée par le Président de la République, le FCC reporte sa marche au lendemain de la levée de l’état d’urgence, soit le 23 juillet 2020. L’Etat de droit, c’est aussi le respect de l’autorité établie ! », a balancé le responsable du Parti Travailliste, Steve Mbikayi, hier dans la soirée.

La Pros.