Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : la SOCODA invite les artistes à régulariser leurs dossiers respectifs

RDC : la SOCODA invite les artistes à régulariser leurs dossiers respectifs

This post has already been read 361 times!

 Joseph Nyoka Longo M’vula tient au respect des textes qui régissent l’organisation et le bon fonctionnement de la Société Congolaise des Droits d’auteur et Droits voisins. Contrairement à ses prédécesseurs, le Président du Conseil d’administration Ad intérim de la SOCODA est déterminé à travailler selon les normes et les principes fondamentaux afin de garantir un meilleur avenir à cette coopérative des Artistes.

Dans un communiqué de presse publié ce 27 juillet 2020, Nyoka Longo demande à ses collègues artistes, toute discipline confondue, à régulariser leurs dossiers respectifs auprès de la Direction générale de la SOCODA Coop. C.A.

Cet appel s’inscrit en prévision de la prochaine répartition des droits d’auteur des artistes en RDC.

D’après le Président du Conseil d’administration, cette opération concerne surtout les ayants-droits qui ne sont pas en ordre de dossier. D’où, ils sont impérativement attendus à partir de ce 29 juillet au 10 août 2020 au siège de la société afin d’accélérer le processus conformément aux exigences du paiement par la société. Dépasser cette échéance, les non en règle ne bénéficieront pas de leurs droits.

Il nous revient de sources sûres que cette énième répartition s’inscrit dans le cadre de l’exercice du 1er trimestre de l’année 2020. Malgré toutes ses difficultés, la Direction générale est parvenue à réunir tous ses comptes pour servir les artistes pendant cette période difficile de Covid-19 qui a paralysé tous les secteurs de la vie.

Ce qui est vrai, depuis son entrée en fonction, Nyoka Longo ne ménage aucun effort pour donner des stratégies efficaces et des orientations pertinentes afin de propulser la SOCODA. Le  PCA a.i est vivement engagé d’accomplir la mission de cette coopérative qui consiste à percevoir, gérer et repartir les droits  d’auteur des créateurs des œuvres de l’esprit en RDC.

Déjà, l’année dernière, rappelle-t-on, ensemble avec le Comité de gestion dirigé par son DG Michel AGU, ils ont réussi à payer à deux reprises les artistes congolais.

Pour les avertis observateurs, cet engagement du conseil d’administration rassure d’un regain d’espoir pour les ayants-droits après plusieurs mois de souffrance endurées avec l’ancien PCA qui  dirigeait la SOCODA comme sa propre boutique.

Qui dit mieux ?

Jordache Diala