Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Après avoir participé à la marche du FCC : Jean-René Mwabilo insiste sur le respect de la Constitution

Après avoir participé à la marche du FCC : Jean-René Mwabilo insiste sur le respect de la Constitution

This post has already been read 283 times!

« La nécessité  de respecter la constitution de la République, défendre les institutions démocratiquement installées… Nous avons aussi voulu passer le message de la cohésion nationale aujourd’hui en branle… la coalition est une impérative de paix pour le pays,… ». Ces propos émanent de Jean-René Mwabilo, Président national de la ligue des jeunes du Mouvement Liberal, parti cher à Thomas Luhaka, Ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU en sigle). Ce jeune militant  a confirmé sa participation active et remarquable lors de la marche pacifique du FCC tenue la semaine dernière, pour s’opposer aux récentes ordonnances de nominations dans la magistrature et dans l’armée, prises par le Chef de l’Etat sans le contreseing du Premier ministre.

Jean-René Mwabilo, Président national de la ligue de jeunes du Mouvement Liberal face aux fins limiers de La Prospérité, répondant à la question de faire connaître les objectifs poursuivis lors de la marche, il s’est exprimé en ces termes : ‘’L’objectif poursuivi était de passer un message  pour notre pays avec la nécessité  de respecter la Constitution de la République, défendre les institutions démocratiquement installées notamment, le Parlement et tant d’autres. Nous avons aussi voulu passer le message de la cohésion nationale aujourd’hui en branle, qui est combattue et qui risque de sectionner et donc nous avons voulu que la population sache, que tous les congolais sachent qu’aujourd’hui la coalition est une impérative de paix pour le pays, que la cohésion nationale doit être renchérie si nous voulons réellement relever le défis du développement de notre pays’’.

En ce qui concerne l’invitation de la population, il a laissé savoir, que ‘’d’abord, il y avait une mobilisation inattendue, c’est-à-dire, extrêmement massive car la population a accompagné le FCC, elle a adhéré à ce combat noble de la protection des institutions et elle a été très disciplinée, il n’y a pas eu de casse même la police était inoccupée, pas de tir ni de gaz lacrymogène, pas de vol. Bref, la marche s’est très bien déroulée et le message est passée’’, dit-il. En outre, Jean-René Mwabilo est satisfait de la réussite de la marche. « Notre message est passé parce que nous avons utilisé les différents canaux pour le faire et nous pensons que le message est passé sérieusement », juge-t-il.  Et de renchérir : ‘’Il faut mettre de côté nos égaux, nos individualités, et avoir pour finalité la recherche du bonheur de ce peuple qui aspire au bien-être, qui veut le changement parce qu’aujourd’hui avec les retombées de la Covid-19 sur la vie de la population qui ne veut plus de distraction, donc nous devons mettre de côté nos intérêts  égoïstes, partisans et même politiciens pour travailler ensemble dans la même direction afin de réfléchir et de mettre en œuvre le processus de développement de ce pays, c’est le plus important parce que le peuple désire la paix, de l’eau et du pain ; il ya l’éducation, la bonne santé, la sécurité donc tout cela doit constituer l’enjeu de notre existence en tant qu’acteur politique’’.

Berthan Vova