Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Liberté provisoire rejetée : Vital Kamerhe continue à clamer son innocence

Liberté provisoire rejetée : Vital Kamerhe continue à clamer son innocence

This post has already been read 180 times!

*Malgré son incarcération à la prison centrale de Makala, le Président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, suit à loupe l’actualité brûlante du pays et ne cesse de réconforter les cadres et militants de son parti. A travers un communiqué signé par son Secrétaire général intérimaire le week-end dernier, le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi continue à crier haut et fort son innocence et à exiger que le droit soit dit afin qu’il recouvre sa liberté totale. Par la même, Vital Kamerhe a remercié  de loin tous ceux qui ont exprimé leur soutien à la dure épreuve qu’il traverse, à travers les différentes marches pacifiques organisées à Kinshasa et dans différentes villes et territoires de la RDC les 23 et 24 juillet 2020. Ci-dessous, l’intégralité du message de remerciement de Vital Kamerhe.

 

MESSAGE DE REMERCIEMENT DU PRESIDENT NATIONAL DE L’UNION POUR LA NATION CONGOLAISE

L’Honorable Vital Kamerhe, Président National de l’UNC, me charge de transmettre ses profonds remerciements à tous les compatriotes, membres des mouvements associatifs, de la société civile, cadres, militants et sympathisants de l’UNC  pour le soutien lui exprimé, en ce moment de dure épreuve, à travers les marches pacifiques organisées à Kinshasa et dans différentes villes et territoires de notre pays le 23 et 24 juillet 2020. De manière particulière, il remercie les initiateurs et les organisateurs pour leur professionnalisme.

Il les félicite pour leur patriotisme exprimé par la discipline dont ils ont fait preuve en exerçant leur droit de manifester tel que garanti par la Constitution de notre pays.

Il félicite, en outre, les forces de l’ordre qui dans l’ensemble ont bien encadré ces manifestations hormis l’incident de Goma où un militant de l’UNC a été blessé par balle et celui de Bukavu où le rassemblement pacifique au terrain de Funu a été dispersé.

Au-delà du réconfort moral, ces manifestations renforcent sa profonde conviction que le peuple congolais, épris de paix et de justice, continue à croire en l’avènement d’un véritable Etat de droit dans notre Pays.

En communion avec tous les congolais qui suivent avec attention ce procès du programme des 100 jours, il continue à clamer son innocence et à demander que le droit soit dit pour qu’il recouvre sa liberté totale et continue à œuvrer pour le bien être des congolais.

Enfin, il croit en la justice divine et remercie tous ceux qui prient pour lui et pour notre cher pays chaque jour.

Fait à Kinshasa, le 25 juillet 2020

Pour l’Honorable Vital Kamerhe

Président National

Hon Aimé Boji Sangara 

Secrétaire Général a.i.