Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Reprise du championnat : Constant Omari échange avec Muyembe

Reprise du championnat : Constant Omari échange avec Muyembe

This post has already been read 203 times!

Comment peut-on jouer au football en cette période de l’épidémie tout en se protégeant contre le virus ? Où en sommes-nous vraiment avec cette pandémie du siècle ici en République Démocratique du Congo ? Est qu’il y a moyen de jouer au football ? Voilà autant de questions qui ont fait l’objet d’échange entre le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari Selemani, et le Responsable n°1 du Comité Technique de Riposte, Dr Jean Jacques Muyembe Tamfum, ce mardi 28 juillet, à l’Institut National de Recherche Biomedical (INRB).

Constant Omari dit se préoccuper de la sécurité et la santé des athlètes, ainsi que celle des membres du staff technique et officiels, sans oublier le public. C’est dans ce cadre qu’il a sollicité cette audience pour examiner les mesures nécessaires qui doivent être prises pour éviter que les stades soient des lieux de contamination à grande échelle. Constant Omari a été accompagné par un de ses Vice-Président, Roger Bondembe Bokanyanga, du Secrétaire Général adjoint Belge Situatala, du secrétaire national de la Linafoot Emmanuel Kande, ainsi que du président de la commission médicale de la Fecofa, Dr JP Bungu et Dr Gisèle Bapumbudia. La Vice-Présidente de la Commission Nationale de Football Féminin était également de la partie.

Ainsi, il ressort de cet entretien qu’un comité restreint anti covid-19 sera mis au sein de la Facofa pour examiner ensemble avec l’équipe de la riposte, les modalités de la reprise effective des compétitions et championnats de football. Une chose est sûre, le ballon va rebondir d’ici-là, sur les terrains et stades congolais.

De cet échange, le virologue congolais qui s’est dit honoré de cette visite du patron du football congolais, a proposé de tester les joueurs tous les deux semaines, de même que tous les autres acteurs du football sur le terrain : «notre rencontre a tourné autour de la reprise des activités sportives en RDC suite à la levée de l’état d’urgence prononcée par le Chef de l’Etat. Cette reprise des activités sportives doit être accompagnée par certaines mesures de protection. Et comme a dit le président, la levée de l’état d’urgence n’est pas synonyme de la disparition de la maladie. Le virus de la covid-19 est toujours là. La maladie est toujours là. Nous devons tout faire pour éviter de nouvelles contaminations. Et, le milieu sportif c’est un milieu qui va favoriser cette contamination. C’est pour cela que nous avons passé en revue les mesures d’accompagnement dans notre pays», a-t-il déclaré.

En somme, Constant Omari a pris acte des propositions de l’équipe de riposte de reprendre progressivement les activités footballistiques dans les stades, et leur a demandé de pouvoir élargir les tests en provinces pour aider les clubs évoluant là-bas, de se faire dépister aussi en temps réel.

EG