Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

PALU : Godefroid Mayobo contesté !

PALU : Godefroid Mayobo contesté !

This post has already been read 299 times!

Tempête au Parti Lumumbiste Unifié (PALU). Les esprits sont surchauffés. Une vive tension y est observée après que le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières ait pris acte du changement dans la direction de ce parti, une initiative de l’aile pilotée par Godefroid Mayobo sous couvert du Bureau politique. Cet ancien Ministre près le Premier Ministre honoraire, Feu le Patriarche Antoine Gizenga, porte désormais une double casquette : Secrétaire Permanent ad intérim et Porte-parole du PALU. En revanche, Dorothée Gizenga, la fille aînée de la figure emblématique du parti, n’entend pas digérer cette plaisanterie de mauvais goût. Il ne s’agit ni plus, ni moins, que d’’un «putsch». Pour cette aile conduite par l’intérimaire Sylvain Ngabu, seul le Congrès désignera le successeur de Lugi Gizenga et rien d’autre.

Réagissant à une correspondance de Godefroid Mayobo, le VPM Gilbert Kankonde Malamba a écrit : «Y faisant suite, je note après examen du dossier que la décision référencée n°PL/SGCP/AG/011/06/2018 portant nomination du Secrétaire Permanent et Porte-Parole et des Secrétaires Permanents Adjoints du parti politique dénommé, Parti Lumumbiste Unifié, en sigle «PALU», signée de son vivant par Feu Antoine GIZENGA est conforme aux dispositions de l’article 17 de la loi n°04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques et aux Statuts du Parti. Ainsi, je prends acte de la désignation de Monsieur Godefroid MAYOBO en qualité de Secrétaire Permanent a.i. et Porte-Parole du parti PALU».

La guerre est désormais déclarée entre l’aile Godefroid Mayobo et le groupe dirigé par le doyen Sylvain Ngabu. Quel est le schéma que ce dernier a mis en place ? Avant de rendre l’âme, Lugi Gizenga avait institué une commission spéciale préparatoire à la tête de laquelle se trouve Dorothée Gizenga et dont la mission consiste à restructurer, réorganiser le parti. Histoire de préparer le Congrès extraordinaire pour formaliser et consacrer la désignation du Secrétaire Général et des autres fonctions.

Selon la présidente de ladite commission spéciale, il n’est donc pas permis à quiconque de désigner un Secrétaire Général sous toute autre formule. Car, pareille procédure sera nulle et de nul effet. Aussi, Dorothée Gizenga avait-elle lancé un appel au calme tout en insistant sur une concertation préalable entre le parti et la famille Gizenga afin de faire triompher la légalité et la légitimité.

En attendant la tenue de ce Congrès extraordinaire, Sylvain Ngabu, Secrétaire Général adjoint, expédie les affaires courantes. Au regard de la grandeur du PALU, Dorothée Gizenga n’a cessé de marteler sur l’unité, la solidarité, l’entente, le calme afin d’honorer la mémoire des illustres disparus, le Patriarche Antoine Gizenga et son fils Lugi Gizenga. A ses yeux, Godefroid Mayobo et compagnies sont des «putschistes». Affaire à suivre.

La Pros.