Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Zoom sur les défis électoraux : l’Abbé Donatien Nshole rencontre Jean-Marc Kabund

Zoom sur les défis électoraux : l’Abbé Donatien Nshole rencontre Jean-Marc Kabund

This post has already been read 271 times!

Cela s’est déroulée mardi 28 juillet 2020, la rencontre mettant harmonieusement autour d’une table l’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo – CENCO en sigle, et Jean-Marc Kabund-A-Kabund, Député national et Président intérimaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social -UDPS en acronyme, un moment durant lequel les deux personnalités ont eu à tabler particulièrement sur les enjeux électoraux de la RDC à l’horizon 2023.

Sur ce, l’Abbé Nshole, se confiant à la presse, a estimé  que la carte Ronsard Malonda est un dossier à classer dans les oubliettes du passé, considérant que ce dernier est un choix contesté et à déclasser.

C’est ainsi qu’ils se sont particulièrement penché sur le challenge de la réforme de la Commission Electorale Nationale Indépendante – CENI en sigle – et de la loi électorale en République Démocratique du Congo. Ce qui déplace les pions du débat politique vers d’autres sphères d’influence et de décision.

Le Secrétaire général de la CENCO a témoigné son appréciation à rencontrer JM Kabund, afin de traiter avec lui sur les challenges politiques du pays, compte tenu de l’impulsion qu’a ce dernier.

Qu’y aurait-il sous la casserole ?

Les questions et les analyses s’émettent et s’effectuent de plus en plus dans un contexte où l’Abbé Nshole aurait rendu visite à Vital Kamerhe, il y a très peu dans la prison de Makala.

Et lorsque Kabund le rencontre, après avoir eu une entrevue avec le Cardinal Fridolin Ambongo, il y a lieu de chercher à cerner les dessous des cartes relatives à tous ces rapprochements politiques et institutionnels.

Sans oublier, que depuis un bon bout de temps, il fuse dans tous les sens des appels à un consensus dans l’optique de baliser le clivage politique en RDC et de redresser les différents paramètres socioéconomiques qui, particulièrement, se sont davantage détériorés sous le glaive de la pandémie à coronavirus depuis plus de 4 mois.

Il y a lieu de dire que l’avenir aurait ses secrets que seul le temps serait habileté à mieux dévoiler.

Peter Ngoyi