Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Société : la SPDD croit aux vertus de l’Artémisia pour booster la femme entrepreneure

Société : la SPDD croit aux vertus de l’Artémisia pour booster la femme entrepreneure

This post has already been read 222 times!

A l’occasion de la journée internationale de la femme africaine, la Synergie des Femmes pour la Paix et le Développement Durable, SPDD en sigle, a organisé vendredi 31 juillet dans l’enceinte de Lycée Monseigneur Shaumba, une journée d’activité inédite basée sur la formation du vertu et usage de l’Artémisia pour les femmes entrepreneures.

En effet, cette journée n’a pas seulement ciblé les femmes entrepreneures, mais aussi les femmes ménagères, qui y ont été conviées pour acquérir la connaissance des bienfaits de la plante d’Artémisia. Les stratégies politiques, économiques, sociales, technologiques et écologiques sur l’Artémisia étaient au centre des échanges qui ont émaillé cette  formation. Nonobstant la présentation de toutes les facettes de l’Artémisia lors de la conférence, la SPDD qui est une association rassemblant les femmes de différentes associations, prônant l’émancipation de la femme, n’a pas écarté de cette randonnée l’exposition des œuvres mémoratives des femmes entrepreneures congolaises. A la même occasion, l’intervenant, Joseph Ekanga, a ténu à marteler sur l’adoption dans le ménage, de la culture d’aliment bio pour le bien-être de la famille. Marqué par l’initiative de la SPDD, le diabétologue Luboya a livré ses impressions. «C’est une activité louable, très louable parce que vous savez, nous sommes en train d’aller vers des moments très compliqués dans la suite de temps à cause de cette pandémie. Nous avons essayé de rendre les femmes autonomes, en leur demandant de se prendre en charge par la culture de l’Artémisia. C’est une très bonne chose, car non seulement cela va vous aider à lutter contre le paludisme, mais aussi, va vous permettre de lutter contre la faim. C’est une activité qui va rapporter de l’argent. C’est une initiative à louer», dit-il en substance. Et d’ajouter : «Si tout le monde pouvait se mettre, ce serait une bonne chose».  Dans cet élan, M. Dona Lengo, président de la confédération des cambistes, se dit satisfait de l’initiative portée par les femmes de la SPDD, initiative qui cadre avec la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, qui veut voir l’émancipation et l’autonomisation de la femme congolaise.

Par ailleurs, il sied de noter que l’entreprenariat féminin et santé était le thème retenu pour cette rencontre.

Israël Mpoyi