Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Grève des Pétroliers de la Zone Sud-Est : Félix Tshisekedi convoque une réunion d’urgence aujourd’hui

Grève des Pétroliers de la Zone Sud-Est : Félix Tshisekedi convoque une réunion d’urgence aujourd’hui

This post has already been read 1466 times!

Les velléités de grève des Pétroliers de la Zone Sud-Est notamment, dans le Haut-Katanga et le Lualaba, ont été examinées samedi 8 août 2020 autour du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba, lors d’une séance de travail avec les Ministres des Hydrocarbures, Rubens Mikindo et de l’Economie Nationale, Acacia Bandubola. Il ressort de leurs échanges que les revendications des pétroliers concernent principalement la structure des prix.

Le chef du Gouvernement a donc donné des orientations pour poursuivre le dialogue avec ces pétroliers, afin de proposer une solution de sortie de crise. Il est question de préserver les intérêts des uns et des autres, a déclaré Rubens Mikindo, avant de lancer un appel au calme, dans l’attente d’une solution équitable pour toutes les parties.

Toujours concernant ce dossier, le Président de la République, Félix Tshisekedi, va tenir une réunion ce lundi 10 août avec le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, ainsi que les ministres concernés pour examiner les propositions idoines afin de résoudre les problèmes des sociétés pétrolières qui opèrent dans les zones Sud-Est.

Selon le compte-rendu du Conseil des ministres du vendredi dernier, il est revenu au Chef de l’Etat que les sociétés pétrolières opérant dans les zones Sud et Est se plaignent de ce que certaines de leurs charges d’exploitation, frais et services n’auraient pas été intégrés dans la structure des prix qui, selon elles, ne reflète pas la réalité.

«Elles estiment que les écarts seraient importants entre la Zone Ouest et les deux autres Zones qui ne bénéficieraient pas de certaines compensations allouées aux opérateurs de la Zone Ouest. Ce qui les justifierait à stopper tout approvisionnement », lit-on dans la restitution du porte-parole du Gouvernement.

Ainsi, pour éviter toute manipulation et instrumentalisation d’une telle revendication à des fins inavouées, le Président de la République recommande le maintien du dialogue entre les acteurs en présence sous la conduite du Ministre de l’Economie nationale et celui des Hydrocarbures afin d’arriver à trouver une solution idoine en tenant compte de tous les paramètres.

La Pros.