Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Chine-Afrique : Georges Olemanu évoquent les principaux facteurs qui affectent l’angle de coopération

Chine-Afrique : Georges Olemanu évoquent les principaux facteurs qui affectent l’angle de coopération

This post has already been read 3375 times!

Georges Olemanu Lohalo, Doctorant en Relations Internationales du Central China Normal University était orateur au 13ème symposium sur les relations sino-africaines, organisé par Tsinghua University. Au cours de son intervention, il a affirmé et soutenu analysant le paradigme changeant, qu’il y a deux principaux facteurs qui affectent sérieusement l’Angle de coopération Chine-Afrique. Il s’agit, selon lui, du nouveau modèle chinois de croissance économique qui dépend fortement de la consommation interne et non plus des investissements et commerce, et la lutte pour la suprématie dans la géopolitique mondiale entre les USA et la Chine.

Il note, ce faisant, qu’il faut des politiques spécifiques au niveau de chaque pays africain pouvant encadrer les investisseurs privés chinois pour inclure le continent noir dans la chaîne mondiale de valeur ajoutée. «Dorénavant, toute analyse des relations sino-africaines devrait tenir compte des triangles stratégiques car, se cantonner seulement sur une analyse Chine-Afrique aura tort de ne fournir qu’une partie de réponse », a souligné Georges Olemanu.

A ce jour, Covid-19 n’a fait qu’accélérer les tensions existantes depuis le retour chinois dans la scène internationale. L’empire du milieu a été depuis l’an 1 jusqu’à 1820 la première puissance économique du monde.

Le Doctorant en Relations Internationales promet d’en parler davantage ce samedi 15 août 2020 à la conférence sur les dynamiques des conflits à l’Est du pays et tentative de Balkanisation à Fatima, où il proposera des options diplomatiques pratiques pour le Congo dans cet environnement international complexe.

Jules Ntambwe