Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Tenue imminente du Congrès au Palu : Dorothée Gizenga rassure l’opinion

Tenue imminente du Congrès au Palu : Dorothée Gizenga rassure l’opinion

This post has already been read 5733 times!

La tenue du Congrès du Parti Lumumbiste Unifié (Palu) se profilent à l’horizon, s’il faut se fier à quelques manœuvres déjà entreprises jusque-là. Depuis ce mardi 19 août 2020, le Secrétaire général a.i du parti cher à ‘‘Yandi Ve’’, Sylvain Ngabu, a reçu de la Commission préparatoire du Congrès, chapeautée par Dorothée Gizenga, fille aînée du Patriarche Antoine Gizenga et cadre du parti, deux documents importants. Il s’agit, entre autres, de l’analyse des statuts du Palu dans l’objectif d’en évaluer l’efficacité et d’émettre des propositions de modification ainsi que de toutes les résolutions adoptées pour leurs réformes. A cette rencontre cruciale, Dorothée Gizenga s’est présentée avec l’ensemble des membres de la Commission, estimé à 64 personnes, au-devant du Secrétaire général a.i au siège de la Comasol, faisant office du bureau économique du parti et situé sur l’avenue des Huileries.

Dans un entretien exclusif avec le Quotidien La Prospérité, Dorothée Gizenga a tout d’abord précisé que les documents présentés au Secrétaire général intérimaire étaient prêt depuis le lundi 3 août dernier.

Cependant, suite à quelques discordes entre le bureau politique et une caste de membres du parti désirant occuper illégalement la chaise vide laissée par Lugi Gizenga, une médiation a été organisée par l’autorité morale du FCC, le Sénateur Joseph Kabila Kabange, pour abattre les démons de la division qui prenaient de l’ampleur au sein du parti.

En définitive, les deux camps opposés ont conclu à confier l’intérim du poste de Secrétaire général à Sylvain Ngabu jusqu’à la tenue du Congrès, cadre légal devant consacrer le remplaçant de Lugi Gizenga.

En rapport avec le contenu des documents déposés par la Commission préparatoire du Congrès, Dorothée Gizenga a révélé que parmi les réformes et évaluations entrevues se cachent l’institution d’une Ligue de jeunes nationalistes et des actions pour la promotion de la femme militante du parti, censée elle-aussi occuper des responsabilités au sommet de l’Etat.

La Pros.