Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : Tshala Muana invite les jeunes artistes à s’affilier à la SOCODA

RDC : Tshala Muana invite les jeunes artistes à s’affilier à la SOCODA

This post has already been read 610 times!

Au fil du temps, les figures de proue de la scène musicale congolaise commencent à faire confiance à la Société congolaise des droits d’auteur et droits voisins (Socoda Coop-CA).  L’arrivée du Président Jossart Nyoka Longo à la tête du Conseil d’administration de cette société des artistes a beaucoup changé les données. Dans la corporation artistique, plusieurs voix soutiennent la nouvelle dynamique engagée par l’actuel Conseil d’administration et la Direction générale qui ne ménagent  aucun effort pour accomplir la mission de cette société au profit des ayants-droits.  

A moins d’une année, depuis sa prise de fonction, Nyoka Longo a déjà procédé, à trois reprises, à la répartition des droits pour les artistes.  La dernière opération est celle qui a commencé depuis le 13 août 2020 dans le cadre du premier semestre de l’année en cours. Et, le paiement se poursuit encore  au nouveau  siège national de la Socoda dans  la commune de la Gombe.

Une centaine d’artistes y sont passés et ont touché leur dû en toute sérénité.  Tshala Muana est parmi les grands poissons qui ont bénéficié de cette répartition en cours.  La doyenne des chanteuses en RDC a été satisfaite de l’opération qui s’effectue dans les normes  et les respects de geste barrière contre la Covid.

« J’ai reçu quelque chose qui me revient de droit. C’est un grand plaisir de bénéficier du fruit de son travail. Cet argent perçu à la Socoda  représente la sueur de ma carrière d’artiste. J’encourage le Président Jossart pour cette initiative prise de payer nos droits pendant cette période difficile que traversent les musiciens. On ne  joue plus des concerts à cause de Coronavirus. Malgré certains commencent à reprendre timidement, la crise demeure dans notre secteur», a déclaré Tshala Muana.

Climat de confiance à la Socoda 

Au-delà de l’enveloppe touchée, elle a été surtout épatée par la viabilité du bâtiment qui  abrite l’administration de la Socoda. Le confort  trouvé sur place n’a pas laissé indifférente la Reine de Mutwashi qui s’est exprimée en ces termes : « Je  ne m’y attendais pas de voir les bureaux de la Socoda être transformés de la sorte.  Vraiment, je suis heureuse de constater que  les agents et cadres travaillent dans les meilleures conditions avec des matériels et autres fournitures des bureaux tous neufs. Félicitation au DG Agu Michel  et tout l’ensemble du personnel  pour  l’organisation», a-t-elle renchéri.

Toutefois, la Mamu nationale appelle les artistes congolais à rejoindre et soutenir la Socoda qui est l’inique société  reconnue par l’Etat congolais.

« J’invite surtout les jeunes créateurs qui ne sont pas encore affiliés, de venir  pour protéger leurs œuvres à la Socoda  qui a le monopole de percevoir, gérer  et repartir les droits des artistes en RDC. Car, plus tard, ça vous paiera».

Rappelons que tout premier créateur, auteur, compositeur, ou éditeur d’une œuvre de l’esprit peut solliciter son adhésion  en tant que membre de la Société, moyennant les formalités suivantes : Ecrire et signer une lettre de demande d’adhésion en deux exemplaires adressés au PCA de la SOCODA. Après, le demandeur pourra acheter le formulaire auprès du Secrétariat pour identité et signification du désir. Il y a deux catégories de membre, à savoir : les membres associés, et les membres adhérents.

On appelle membre associé tout artiste ayant réalisé un certain nombre d’œuvres :

  • Auteur-compositeur : 20 œuvres enregistrées sur disques
  • Editeur : 40 œuvres éditées sur disques autres que les siennes.

Tandis que le membre adhérent est celui qui ne remplit pas les conditions d’avoir la qualité d’associé. Le membre associé à seul le droit de prendre part à l’assemblée générale et de se faire élire administrateur de la société.

Jordache Diala