Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Art graphique : décès de l’auteur de la caricature ‘‘Tonton Skol’’ !

Art graphique : décès de l’auteur de la caricature ‘‘Tonton Skol’’ !

This post has already been read 644 times!

L’univers de l’art plastique congolais est touché par la disparation du journaliste-graphiste Denis BOYAU LOYONGO, le vendredi 11 septembre 2020, à Kinshasa. Il était très connu du public, à son temps, grâce à sa caricature dédiée à la bière SKOL dont il était  le concepteur du logo Tonton «Skol tembe nye» qui a beaucoup contribué au succès de la marque du brasseur. Pour les grands esprits de la bande dessinée,  c’est un héros  qui s’en va en silence.

Denis BOYAU est l’un des précurseurs de la bande dessinée congolaise. Il s’est imposé grâce sa prouesse artistique dans la conception de ses caricatures dans la revue «Jeunes pour Jeunes» ou «Likembe» dans lesquelles on retrouvait des personnages rocambolesques comme Kikwata ; Mosekonwo, Sandoka et Apolosa. Pleines d’imagination, ces œuvres  ont beaucoup contribué à l’éclosion de la bande dessinée congolaise. Car, elles mettaient en avant plan des personnages locaux qui ressemblaient à la société. Elles étaient l’expression de la réalité et surtout le reflet authentique de la communauté Kinoise.

Denis BOYAU était également auteur des caricatures sportives. Tous les lundis après les différentes rencontres de football aux stades de Kinshasa, le public attendait la 3ème mi-temps avec ses caricatures à la fois comique et éducatif. Sur toute une page des journaux locaux paraissant à Kinshasa, le caricaturiste imaginait une histoire en bande dessinée pour illustrer le match de la veille. Evidemment, les buts encaissés par une équipe se transformaient en bosses sur la tête du personnage représentant l’équipe ayant encaissé ces buts. C’était magnifique !

Et plus tard, il a fait encore l’apothéose grâce à la magie de la publicité à la télévision. Tonton Skol ! A travers ce poste publicitaire, BOYAU a séduit les millions de congolais, à l’époque, à consommer une bière représentée par un personnage vivant, un héros superman qui résolvait tous les problèmes. Tonton Skol  était plus beau, plus fort,  le plus sympa et surtout le talentueux qu’en face l’orchestre ‘‘Mbelekete’’ Jazz ne faisait le poids.

Grâce à sa plume, son crayon, l’artiste BOYAU  a fait vivre le pays de belles histoires qui resteront des grands souvenirs. Car, cet ancêtre de la Bande dessinée a fait passer des moments agréables aux Congolais.

Comme dit-on l’artiste ne meurt jamais. BOYAU vient juste de passer de l’autre côté. Mais, il restera vivant à travers ses œuvres.

Jordache Diala