Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

UNPC : Professeur Malembe Tamandiak désavoue le Congrès de Moanda

UNPC : Professeur Malembe Tamandiak désavoue le Congrès de Moanda

This post has already been read 338 times!

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé le jeudi 10 septembre dernier en la salle paroissiale de Fatima dans la commune de la Gombe, le professeur Paul Malembe Tamandiak, membre d’honneur de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), a fustigé le Congrès projeté par l’actuel président de cette structure, Kasonga Tshilunde.

Faut-il signaler, l’actuel Président de l’UNPC, Kasonga Tshilunde, avait annoncé, le 1er septembre dernier lors d’une conférence de presse, la tenue du 10ème Congrès de cette structure. Ceci devra avoir lieu du 21 au 24 septembre 2020 dans la ville de Moanda au Kongo Central, sous le haut patronage de la Première Dame de la République Démocratique du Congo.

En face des professionnels des médias, le Recteur honoraire de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC) a fait savoir que ce Forum qui devra avoir lieu du 21 au 24 septembre prochain à Moanda dans la province du Kongo Central, est ‘’illégal, illégitime, voire frauduleux’’.

Pour ce doyen de la presse congolaise, l’organisation de ce Congrès viole intentionnellement les textes fondateurs de l’Union Nationale de la Presse du Congo. A l’en croire, Kasonga Tshilunde ‘’n’est plus Président de cette structure depuis 2019 d’autant plus qu’il a été radié de l’UNPC.

Par ailleurs, le professeur Malembe a soutenu sa prise de position en s’appuyant sur les dispositions du Règlement d’Ordre Intérieur de l’UNPC qui fixe les modalités de la convocation d’un Congrès. «Pour qu’un congrès soit organisé, il faut la participation de toutes les parties prenantes, à savoir : le Président, le Vice-président, le Secrétaire et tous les membres de la corporation», a-t-il déclaré en substance tout en dénonçant la démarche cavalière amorcée par M. Tshilunde dans l’organisation de ce forum de Moanda.

Dans le souci de protéger l’image de l’UNPC qui tend à se ternir, le professeur Malembe Tamandiak invite les membres de cette corporation à ne pas cautionner la tenue de ce Congrès organisé en toute irrégularité, et de demeurer par ailleurs des modèles tout en respectant les lois établies.

Notons que ce face-à-face avec la presse a connu la participation de plusieurs personnalités notamment, le Directeur-pays de l’UNESCO, la Représentante de l’Ambassade de France, le Recteur de l’IFASIC, le Directeur général de l’Agence Congolaise de Presse (ACP), le Président de l’Association Nationale des Editeurs des journaux de la RD Congo (ANECO) et tant d’autres professionnels des médias.

Hervé Batitoa