Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

CONEPT-RDC : 10 ans après, à quand l’installation de la coordination provinciale de Kinshasa ?

CONEPT-RDC : 10 ans après, à quand l’installation de la coordination provinciale de Kinshasa ?

This post has already been read 547 times!

Voici 10 ans depuis qu’une Coalition Nationale de l’Education pour Tous existe en RDC. Le BAC (Bureau d’Actions et d’Eveil culturels à l’Education) qui est parmi les Associations du secteur de l’éducation les plus anciennes à côté de l’ANAPECO avait salué la création en RDC de cette organisation de la Société Civile.

Mais en tant que membre effectif et du Conseil d’Administration de la CONEPT, le BAC  déplore que 10 ans après la coordination provinciale de Kinshasa n’est toujours pas installée alors que les provinces de l’intérieur ont leurs coordinations. Ceci, pour des raisons inavouées. C’est la coordination nationale, dont le mandat a déjà accompli 10 ans, qui fait tout en lieu et place de la coordination provinciale.

Par ailleurs, après 10 ans d’observation, le BAC constate avec beaucoup de regret que la fonction de PCA est protocolaire parce que le coordonateur s’arrange à avoir quelqu’un de son choix. Pour preuve, pendant 4 ans après l’actuel Conseil d’Administration, aucun PV ni compte-rendu de réunions n’est remis aux membres du Conseil d’Administration et moins encore aux membres de la CONEPT !

La CONEPT fonctionne comme une affaire personnelle du Coordonateur. Les Asbl et les syndicats ne bénéficient presque de rien à l’exception de quelques uns qu’il associe aux activités selon sa volonté. Toutes les missions à l’intérieur et à l’extérieur du pays, ne concernent que le Coordonateur et le PCA. Il arrive même que le Coordonateur fasse des déclarations dans les médias sans concertation avec tous les membres de la CONEPT.

Une OSC (Organisation de la Société Civile) qui ne se conforme pas à la bonne gouvernance ne peut pas avoir la force morale nécessaire pour exercer son rôle de groupe de pression. L’on devrait être encore plus exigeant lorsque l’on œuvre pour l’éducation !

Le BAC invite donc les participants au forum de la CONEPT à un débat sans complaisance avant l’Assemblée Générale élective qui ne peut pas se tenir dans la précipitation. Il y a tellement à dire que le BAC souhaite une évaluation générale et un audit interne et externe avant l’Assemblée Générale déjà avancée.

Le BAC souhaite que la Coordination provinciale de Kinshasa soit installée avant la fin de cette année. Il est grand temps que les choses changent et que la CONEPT fonctionne comme une véritable fédération et non comme une ONG.

Kinshasa, le 13/09/2020

Pour le BAC

La Chargé de la Communication

Jean-Claude MBENZU SILI-Lé-MAYI