Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : la session parlementaire à haut risque s’ouvre aujourd’hui

RDC : la session parlementaire à haut risque s’ouvre aujourd’hui

This post has already been read 375 times!

C’est le grand jour pour la représentation nationale congolaise. Car, c’est aujourd’hui que les Députés et Sénateurs vont faire leur rentrée parlementaire, après avoir passé des vacances au chevet de leurs bases respectives, durant la période de la pandémie à COVID-19,  qui poursuit son bonhomme de chemin à ce jour. La session qui s’ouvre ce mardi 15 septembre 2020 est, véritablement, une session de tous les enjeux, qui intervient à un moment particulier pour le pays qui connaît la recrudescence de l’insécurité dans sa partie Est. La session s’ouvre également pendant que les deux plateformes politiques que compose la coalition au pouvoir, FCC-CACH, ne parlent plus le même langage notamment, à cause des questions qui fâchent, des questions des réformes juridico-électorales.

Réunion préparatoire

Bien avant cela, hier lundi 14 septembre 2020, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a échangé longuement avec la Présidente de l’Assemblée nationale et le Président du Sénat. Il a été essentiellement question de préparer la rentrée parlementaire de septembre 2020. Les deux parties ont fait le tour d’horizon de la question sécuritaire sur l’étendue du territoire national avec une attention particulière à l’est où chaque jour l’on déplore des cas de morts et tueries massives de la population. La représentation nationale qui se préoccupe du bien-être de la population a également soulevé quelques préoccupations en rapport avec le bien-être de la population. «Nous avons eu une grande réunion sur les préparatifs de la rentrée parlementaire, dans ce cadre nous avons parlé de l’exécution du budget 2020, et la possibilité d’être…du collectif du budget que j’avais promis au Parlement, et bien sûr nous avons parlé du budget 2021 aussi bien toutes les questions qui concernent la rentrée parlementaire notamment, la question de la sécurisation du Parlement», a déclaré le Premier ministre.

Collectif budgétaire

Le Chef du Gouvernement  prépare d’ores et déjà le collectif budgétaire qui sera déposé très prochainement à l’Assemblée nationale. Et ce, avant le projet du budget 2021 étant donné que l’actuelle session est budgétaire. « Nous avons eu une grande réunion sur les préparatifs de la rentrée parlementaire, dans ce cadre nous avons parlé de l’exécution du budget 2020, et la possibilité d’être…du collectif du budget que j’avais promis au Parlement, et bien sûr nous avons parlé du budget 2021 aussi bien toutes les questions qui concernent la rentrée parlementaire, notamment la question de la sécurisation du Parlement », renchérit-il.

Sécurité

Face à la presse, le Chef du gouvernement a réitéré son engagement. « Au cours de la session parlementaire passée, vous savez, puisque vous êtes de la presse, ce qui s’est passé ici puisque vous êtes affectés ici, il s’est passé de choses qui ont choqué toute l’opinion parce que nous n’avons pas pris les mesures qu’il fallait pour que les parlementaires soient en sécurité dans leur travail, pour que les parlementaires ne soient pas empêchés d’accéder au Parlement. Ce qui n’est pas normal dans une République. Nous venions d’examiner la question, et d’ailleurs après ici, nous aurons cet après-midi une réunion avec les services concernés par la sécurisation du Parlement pour que c’est qui s’est passé durant la session passée ne se répète plus, dans ce pays », dit Ilunga Ilunkamba.

La Pros.