Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Survie !

This post has already been read 8880 times!

Que se sont-ils dits de nouveau pour désamorcer la crise politique qui se profile à l’horizon ? La énième rencontre Tshisekedi-Kabila va-t-elle calmer les esprits insurgés de leurs ouailles ? Les polémiques politiques, fussent-elles superfétatoires, doublées de la diarrhée verbale manifestée par certains protagonistes politiques, membres de la coalition FCC-CACH, conduisent inopportunément la nation congolaise vers l’incertitude et frise ni plus, ni moins l’hécatombe. Et ce, sous les regards spectateurs des congolais lambda, dont l’espoir s’étiole quotidiennement à cause notamment, des crises politiques, sanitaires et socio-économiques qui gangrènent la société RD Congolaise. Attendez ! Dimanche dernier, Kabila a fait le déplacement de la commune de la N’sele pour harmoniser les vues avec son successeur Félix Tshisekedi. Celui-ci est accusé par un haut cadre du FCC, de mettre à mal le deal (Accord) politique scellé entre le FCC et le CACH qui exigerait à l’Autorité morale de l’Udps de soutenir le prochain candidat du FCC à la prochaine présidentielle prévue en 2023. Depuis, la réaction du côté du parti de sphinx ne se fait pas attendre.

Comme de coutume, Augustin Kabuya, SG de l’Udps, fidèle à lui-même, a réfuté  ‘’ces allégations’’.  Le dimanche 20 septembre 2020, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ‘’UDPS’’, a organisé une cérémonie en mémoire de tous les combattants  disparus lors de différentes manifestations exigeant le respect de la Constitution et le départ de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila. L’occasion faisant le larron, Kabund a confirmé aux combattants du parti présidentiel que leur accession au pouvoir n’est pas le résultat d’un deal politique, mais la volonté manifestée par le peuple souverain.  Les militants et quelques cadres  de deux plates-formes politiques, Stricto sensu, continuent à exprimer un langage contradictoire qui n’offre pas l’occasion de bâtir une attente assurée et sincère entre ces deux plateformes. Ainsi, nombreux espèrent à ce tête-à-tête Tshisekedi-Kabila, une nouvelle issue, propice pour un nouveau départ. Les congolais n’ont-ils pas besoin de cela après tant d’années de souffrances et de guerres ? Un nouveau départ pour sa vie et sa survie aussi.

La Pros.