Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

SOCODA : Verckys Kimuangana débouté par la justice

SOCODA : Verckys Kimuangana débouté par la justice

This post has already been read 870 times!

N’yoka Longo peut, désormais, assumer en toute légalité les fonctions de Président a.i du Conseil d’Administration de la SOCOCA COOP-CA. La décision a été rendue publique par le Tribunal de Grande Instance  de Kinshasa/Gombe qui rejette toutes les assignations portées par Verckys Kiamuangana Mateta, ex-PCA de cette société contre son frère Nyoka Longo M’Vula Jossart Roger.

Après avoir été vomi par ses pairs, c’est le tour de la justice de débouter Vercky Kiamuangana. Selon un communiqué signé par le Conseil d’Administration de la SOCODA, l’action initiée par Kiamuangana Verckys sous le RC 118.454 devant le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a été jugée irrecevable pour défaut de qualité dans son Chef.  Et cela, après avoir examiné longuement sa requête avec toute impartialité.

Donc, renseigne-t-on, seul le Conseil d’Administration dirigé par N’yoka Longo est habilitée à engager cette société vis-à-vis des tiers.

De son côté, le chanteur Paul Balenza qui fait partie des administrateurs, a salué avec ardeur la décision de la justice congolaise qui a finalement tranché  sur cette affaire opposant les deux doyens de la musique congolaise.

«Verckys avait démissionné de lui-même de son poste du PCA. Et nous, nous n’avons pris qu’acte de sa démission sur un procès-verbal. Ça a été surprenant pour tout le monde de le voir rebiffer jusqu’à aller accuser Nyoka Longo en justice pour une décision que lui-même avait prise. Aujourd’hui, le Tribunal  l’a contredit, en  conférant à Nyoka Longo le pouvoir d’engager la SOCODA  auprès de ses différents partenaires et assujettis en attendant que nous organisons l’Assemblée générale », a-t-il renchéri.

Ce verdict de la justice vient mettre fin à l’anarchie. Donc, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et d’autres partenaires peuvent maintenant renouer en toute quiétude leur collaboration avec la  Société afin de permettre aux Créateurs congolais de jouir des fruits de leurs œuvres.

Cependant, nombreux parmi les artistes ont soutenu également cette décision du Tribunal qui met fin à la confusion que certaines personnes mal intentionnées ont voulu créer au sein de la SOCODA. Elle tourne la page des turbulences  qui ont voulu ternir l’image de la Coopérative des artistes dans l’opinion nationale.

«On n’a pas besoin de s’entretuer pour les postes. Notre justice a fait son travail et la vérité vient d’éclater au grand jour. Je pense qu’il est temps de  bannir tous nos égos et surtout de mettre fin aux sales disputes qui ne contribuent pas à l’avancement de la SOCODA. Laissons le Président Jossart Nyoka et son équipe travailler pour le bien-être de tous les artistes sans distinction. Vraiment merci à notre justice», a déclaré le Chanteur NKumu Manda Chante au journal La Prospérité.

Par ailleurs, il appelle ses collègues artistes d’être tous derrière le PCA a.i et le Directeur général Agu Michel pour que leur Société se développe comme ils l’ont toujours souhaité.

C’est à-dire, il n’y a plus de crise de légitimité du pouvoir en ce qui concerne la personne qui doit engager la Société.

Toutefois, le Conseil d’Administration est appelé à travailler davantage pour relever les défis. Il revient à Nyoka Longo de se concentrer à d’autres projets qui vont apporter les reformes et  redynamiser cette jeune coopérative des Artistes congolais.

Car, la SOCODA étant jeune société, a besoin de tout le monde pour son épanouissement.

Ceci dit, la prochaine Assemblée Générale doit être une meilleure occasion pour les sociétaires de jeter les bases solides avec une vision verticale qui va ouvrir d’autres portes à leur société.

Jordache Diala