Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Place YMCA : le Peuple Songye s’engage à développer la Lomami

Place YMCA : le Peuple Songye s’engage à développer la Lomami

This post has already been read 972 times!

Organisé par le Caucus Lomami, une Action pour le Développement et la Dignité Humaine, les fils et filles de cette province de la RDC se sont réunis autour du Grand Chef Kamanda Yakaumbu IV pour lui exprimer de l’honneur et de la fidélité, après s’être tous battu pour obtenir sa libération, il y a quelques temps. C’était ce samedi 10 octobre 2020 à la Place YMCA, dans la commune de Kalamu, en présence des personnalités nationales ressortissantes de cette province, des chefs coutumiers et des associations de la province.

Après une animation musicale produite par 5 groupes folkloriques Songye en l’honneur du Grand Chef, le Président du Caucus Lomami, Me Kabila, s’est félicité de la tenue de cet évènement historique et a salué la présence de tous ses hôtes. Profitant de l’opportunité, il a dressé un tableau objectif de la situation actuelle de la Lomami qui a été inspiré par des pèlerinages y effectués, quelques mois en arrière.

Après l’arrestation malencontreuse du Grand Chef Yakaumbu IV, s’est-il prononcé, le Palais Royal s’est vu profaner par sa destruction et son abandon au sort malveillant de la nature. Actuellement, la cour royale est remplie des mauvaises herbes et le palais en ruines, empêchant le retour en triomphe du Grand Chef dans son fief. Suivant son enchainement, la portée réelle de l’évènement serait d’obtenir le pardon du Grand Chef, de sensibiliser les ressortissants de la Lomami à travailler ensemble pour redorer l’image du peuple et la culture Songye et, enfin, de réfléchir sur la matérialisation de cette vision.

S’attelant sur ce point de vue, Me Kabila a rappelé qu’au temps du Feu Président Laurent-Désiré Kabila, confronté à des stratégies militaires et de renversement des troupes du RCD, le Peuple Songye s’était mobilisé pour empêcher la prise de la Ville de Mbuji-Mayi, capitale du diamant congolais, qui ouvrait une brèche directe vers la Capitale Kinshasa. Pour cette bravoure et ce patriotisme démontrés au vu de tous les Congolais, ce peuple est resté jusqu’à ce jour non récompensé, ni gratifié.

Comme actions concrètes, le Caucus Lomami s’apprête à rebâtir la cour et le palais royal du Grand Chef Kamanda Yakaumbu IV.

Agréant favorablement le pardon demandé par son peuple à Kinshasa, le Grand Chef Yakaumbu IV préconise plutôt une descente et un rassemblement massif de tous les Songye dans leur fief natal, à savoir la Lomami. Pour lui, les véritables « Pardon, Réconciliation, Développement » ne seront effectifs qu’au lieu où toute la débâcle avait été amorcée.

Intérêt de Félix Tshisekedi

Représentant officiellement à l’évènement Félix-Antoine Tshisekedi, Président de la République, le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière des infrastructures, David Mukeba, a rassuré l’opinion de l’intérêt qu’éprouve le Chef de l’Etat dans la quête de valoriser le statut qu’assument légalement et fièrement les Chefs Coutumiers en RD. Congo. A propos de la dégradation de la route reliant Mbuji-Mayi à Kabinda, David Mukeba a annoncé la réalisation des travaux imminents de réhabilitation.

John Ngoyi