Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC-Musique : Félix Tshisekedi rend hommage à Meridjo

RDC-Musique : Félix Tshisekedi rend hommage à Meridjo

This post has already been read 1192 times!

Ce jeudi 15 octobre 2020, l’artiste musicien  Jean –Marie Belobi Ng’Ekerme alias Meridjo sera porté en terre.  La nécropole Entre Terre et Ciel est désormais la dernière demeure de cette légende drumeur de la musique congolaise moderne. Très touché par sa disparition, le Chef de l’Etat s’est impliqué personnellement  pour consoler et soutenir la famille biologique de ce célèbre batteur congolais qui a façonné l’identité musicale congolaise grâce à son génie créateur par son tempo à batterie. Ainsi,  Félix Tshiskedi a instruit et mobilisé le Gouvernement à manifester une reconnaissance nationale à ce digne fils du pays qui a contribué énormément à l’émergence de la Rumba sur la scène internationale.

Des sources proches de la présidence de République renseigne que l’ensemble des funérailles de l’artiste est totalement  pris en charge par le Trésor public. Du rapatriement de la dépouille mortelle de l’illustre disparu de Liège (Belgique) à Kinshasa, en passant par les obsèques jusqu’à son enterrement, un budget important a été alloué pour rendre un hommage  vibrant à « Machine à Kauka », Meridjo- inventeur du rythme « Cavacha » dans Zaiko.

D’après le programme officiel, la lavée du corps de la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire intervient ce jeudi 15 octobre à partir de 9h00 pour le Musée national de la RDC.  Sur place, la dépouille mortelle de l’artiste  sera exposée pendant quelques minutes pour une cérémonie de décoration du mérite artistique à titre posthume. Juste après,  elle sera conduite à la cathédrale Notre Dame de Lingwala pour une messe d’action de grâce. Pendant l’homélie, il interviendra également l’oraison funèbre et dépôt gerbes de fleurs par les autorités, la famille, les collègues musiciens et les amis et les proches du défunt.

Rappelons que le mardi 13 octobre dernier, une grande soirée d’hommage à l’artiste a été organisée au Musée national par la Présidence de la République sous la supervision de l’Hôtel de Ville de Kinshasa. A cette occasion, le Chef de l’Etat a été représenté par son Conseiller principal en  charge des questions religieuses, artistiques et  culturelles, Théo TSHILUMBA.

Au nom du Président de la République, il a présenté encore ses  condoléances du Chef de l’Etat  à la famille biologique et musicale éplorée par ce douloureux évènement.

« Le Congo a perdu  un créateur que d’aucuns relégueraient  aux remords au Musée de l’archéologie. Comment la nation ne peut pas être fière de cet artiste qui a hissé très haut l’étendard de la RDC dans le monde ?  Ton nom restera toujours gravé dans nos cœurs et dans les annales de l’histoire », a déclaré l’émissaire du Chef de l’Etat.

De son côté, Jossart Nyoka Longo qui a également représenté tout le clan Zaiko Langa Langa, a remercié de vive voix le Président Tshisekedi  pour son implication gigantesque.

« Le Président a pris à cœur cette douloureuse situation. Et cela prouve combien il porte la culture comme valeur et identité de sa nation. Mes remerciements au Chef de l’Etat qui n’a pas hésité de répondre aux cris de nos détresses. Je suis dans la joie parce que mon frère Meridjo retourne dans l’éternité avec des honneurs dignes d’un grand Artiste », a indiqué le chanteur et compagnon de lutte de l’illustre disparu.

Signalons que le batteur légendaire de l’orchestre  Zaiko Langa Langa est décédé le 27 août 2020 à l’âge de 68 ans, suite à une courte maladie à Liège en Belgique.

La Pros.