Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Commerce Extérieur : la RDC et la Zambie s’engagent à désarticuler la contrebande

Commerce Extérieur : la RDC et la Zambie s’engagent à désarticuler la contrebande

This post has already been read 708 times!

Quelques questions urgentes ont déterminé la rencontre entre Jean-Lucien Bussa Tongba, Ministre Congolais du Commerce Extérieur, et son homologue Zambien, l’Honorable Christopher Yaluma, ce mercredi 14 octobre 2020 à Ndola, dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19. En effet, après la signature en 2015 d’un accord commercial bilatéral entre ces deux pays voisins, en vue d’y faciliter le trafic commercial, il leur est paru nécessaire de procéder à une évaluation objective qui a, au finish, débouché à de nouvelles résolutions. La plus saillante, en ressort le Ministre Congolais Bussa à la presse congolaise au terme de leurs échanges, ce sont les efforts qui seront mis en œuvre pour éradiquer la contrebande à Kasumbalesa, frontière entre les deux pays, qui opère en une pratique de fractionnement des marchandises. Deuxièmement, ils procéderont à la démolition des dépôts servant de relais à ce trafic de fraude commercial engendrant des pertes financières énormes au Gouvernement Congolais, a-t-il enchaîné.

En dehors de ces deux premières mesures, les deux homologues se sont entretenus sur les risques spéculatifs du prix de maïs sur le marché, question de les anticiper, en vertu d’un deuxième accord signé sur l’importation et l’exportation de cette denrée alimentaire importante en cette région.

Pour la sécurisation et l’observation stricte de tout trafic commercial entre la RDC et la Zambie, ils se sont convenus sur les heures d’ouverture et de fermeture des frontières, fixés entre 06 heures et 22 heures jusqu’au 31 décembre 2020.

Autres résolutions

Dans l’optique d’aider les petits commerçants et de les incorporer dans le secteur formel et reconnu de deux Etats, la RDC et la Zambie appliqueront le Régime de Commerce Simplifié (RECOS) avant la fin de cette année. Et très bientôt, a annoncé Jean-Lucien Bussa, cette loi sera appliquée avec le Rwanda et l’Ouganda, deux Etats effectuant d’intenses activités commerciales avec la République Démocratique du Congo.

Une autre résolution porte sur la construction et la modernisation des postes frontaliers, permettant ainsi de bien canaliser les recettes à destination des caisses de l’Etat Congolais et de renforcer la fluidité commerciale entre les deux Etats.

Par ailleurs, il a été demandé à la République de Zambie, par son Gouvernement, d’initier la tenue de la prochaine Commission Permanente Mixte (CPM) sur la coopération dont la dernière s’est tenue en 2009, à Kinshasa.

La Pros.