Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

FELCO soutient la vision de Denise Nyakeru Tshisekedi à travers les quatre axes de sa fondation

FELCO soutient la vision de Denise Nyakeru Tshisekedi à travers les quatre axes de sa fondation

This post has already been read 822 times!

La première dame de la République démocratique du Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi, a pris part à un spectacle organisé à l’occasion du lancement de l’association des «Femmes des lettres congolaises» FELCO en sigle, dans la salle Showbuzz de Kinshasa, le vendredi 23 octobre dernier sous le thème «Femme, pose des mots sur tes silences».

Pendant 2 heures, l’épouse du Chef de l’Etat et présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a découvert l’écriture féminine congolaise lors de ce spectacle. 15 femmes des lettres congolaises, toute génération confondue, sont alors montées sur scène pour lire et interpréter leurs propres textes mais également les textes des femmes congolaises de la diaspora en mettant en lumière les souffrances, violences conjugales et sociétales, abus sexuels, héritage, drépanocytose, résilience et courage de la femme congolaise. De quoi sonder le silence intérieur des femmes et surtout les travers socioculturels de notre société fortement masculinisée.

A en croire la présidente de la FELCO, Yollande Elebe Matembo, son association compte soutenir la vision de la Première Dame et plusieurs possibilités de collaboration sont possibles au travers des 4 axes de sa vision, à savoir : l’éducation, la santé, la lutte contre les violences basées sur le genre et l’autonomisation de la femme congolaise.

‘’Nous sommes honorées par la présence de la Première Dame. Nous avons été touchées par ce qu’elle fait et nous l’avons contacté parce que nous avons aimé voir de par ses actions qu’elle est très portée sur l’éducation de la jeune fille. On ne peut devenir femme des lettres que par le fait qu’on soit passé par l’école. Son combat pour la promotion et l’autonomisation de la femme nous touche beaucoup‘’, a dit Yollande Elebe.

Selon les organisatrices, l’objectif de cette rencontre est notamment de célébrer la femme congolaise au travers des textes des femmes des lettres congolaises. Il s’agit en même temps de communiquer au spectateur, à travers un spectacle divertissant et de qualité, les réalités des femmes congolaises.

La Pros.