Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Centre Féminin Marie Antoinette : Denise Nyakeru pose la première pierre pour la réhabilitation de quatre bâtiments

Centre Féminin Marie Antoinette : Denise Nyakeru pose la première pierre pour la réhabilitation de quatre bâtiments

This post has already been read 899 times!

Endommagé par les pluies diluviennes du 7 février 2020 et resté à l’état de quasi abandon, le délabrement avancé des infrastructures, la Première dame Denise Nyakeru Tshisekedi vient en aide au Centre Féminin Marie Antoinette, au quartier Kingabwa dans la commune de Limete, qui a plus de 40 ans au service de l’éducation et de l’autonomisation de la jeune fille. Le week-end dernier, la présidente de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a procédé au coup d’envoi des travaux de réhabilitation de ce Centre.

En effet, la première phase concerne la réhabilitation de quatre bâtiments sur les onze à réfectionner. Cet établissement de l’Etat organise les enseignements de la maternelle aux humanités, les cours de rattrapage scolaire et l’enseignement supérieur à l’Institut Supérieur d’Enseignement Technique, Art et Métiers (ISETAM) notamment, à travers les filières Coupe et couture, Pédagogie générale, Commerciale, Informatique, Hôtellerie, Restauration, Esthétique & coiffure et Hôtesse d’accueil.

Il assure également la formation des  filles mères  et des filles issues des familles à faible revenu pour contribuer à leur réinsertion sociale.

Le coût pour l’ensemble des travaux d’infrastructures est évalué à 3, 8 millions  dollars américains. Les ressources mobilisées à ce jour s’élèvent à  1,100 millions dollars américains.

Rappelons que la FDNT avait lancé un appel d’offre national pour la sélection des prestataires du secteur des bâtiments et travaux publics. A l’issue de ce processus de sélection, les quatre prestataires retenus pour l’exécution de ces  travaux : STC, EMELEC, SAF SARL et ATCC.

Aussi, la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi reste ouverte à tout potentiel partenaire désireux de participer à ce projet, qui a pour but l’autonomisation de la femme et la jeune fille.

La Pros.