Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Le Comité de conjoncture note une augmentation du nombre d’emplois

Le Comité de conjoncture note une augmentation du nombre d’emplois

This post has already been read 746 times!

*Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a présidé ce mardi 24 novembre 2020 la traditionnelle réunion hebdomadaire du Comité de Conjoncture Économique élargie aux Délégués de la FEC et ceux de l’ANEP. Selon le VPM en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo Mambeke qui a fait le point de cette séance, deux dossiers ont été examinés à savoir le dossier sur la note de Conjoncture Économique présentée par la VPM en charge du Plan, Elysée Munembwe et la note d’informations sur le Secteur Minier présentée par la Vice-Ministre des Mines, Denise Lupetu.

Le Comité de Conjoncture Économique (CCE) note une augmentation du nombre d’emplois à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), d’environ 1,02%. Selon le Ministre du Budget, c’est une très bonne chose, parce que plus de 48% d’emplois ont été perdus depuis le début de l’année suite aux effets négatifs de la COVID-19 sur l’économie nationale.

‘’Si on commence à récupérer les emplois, c’est une bonne chose, c’est un indicateur encourageant pour l’économie‘’, a-t-il déclaré.

Les membres du CCE après examen de la note du Conjoncture exposée par la VPM au Plan, Élysée Munembwe, ont annoncé le maintien de la stabilité du cadre macro-économique et du taux de change, et cela grâce au Pacte de Stabilité Économique et Monétaire, signé par le Gouvernement Central et la Banque Centrale du Congo, BCC, pour bien encadrer les opérations des Finances Publiques.

‘’Le dollar se négocie à 1965 FC à l’officiel, et à 2014,50 FC au parallèle. Cette situation est demeurée stable depuis le début du mois, ce qui est une bonne chose.

Les membres du Comité de Conjoncture Économique ont tout de même noté une légère accélération du rythme de formation des prix du fait des anticipations liées à la fin de l’année, ainsi que le climat politique qui pousse les opérateurs économiques à observer une position attentiste.

‘’Nous sommes à la fin de l’année, il y a des anticipations, mais aussi le climat politique qui pousse les opérateurs à observer et attendre l’aboutissement pour prendre des décisions dans un sens comme dans un autre‘’, expliqué le VPM au Budget Mayo.

Dans le secteur minier, une petite baisse des exportations s’observe, alors qu’il y a d’une manière générale augmentation et amélioration des prix des produits miniers sur le marché international, à l’exception du Cobalt qui connait une légère baisse. Le CCE a dit son inquiétude face à cette situation, car en RDC, le cobalt, est le deuxième produit exporté après le Cuivre.

Le CCE a également constaté une augmentation des cas Confirmés COVID-19 au pays, et invite pour la énième fois la population à respecter les mesures préventives mises en place par le Comité Multisectoriel de Riposte contre la maladie à Coronavirus afin d’éviter sa propagation.

La Pros.