Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Tripaix/Ngaliema : l’avocat de Barnabé Milinganyo conteste et va en appel

Tripaix/Ngaliema : l’avocat de Barnabé Milinganyo conteste et va en appel

This post has already been read 658 times!

Le Tribunal de paix de Ngaliema siégeant en procédure de flagrance a condamné, samedi dernier, le prévenu Barnabé Milinganyo à 3 ans d’emprisonnement pour offense au Chef de l’Etat et menaces verbales d’attentat. De ce fait, Me Willy Ngashi Ngashi, l’avocat de Barnabé Milinganyo, président national du Rassemblement des leaders congolais, conteste la sentence judiciaire prononcée contre son client et va en appel.

Pour Me Willy Ngashi Ngashi, les infractions mises à charge de son client n’étaient établies «ni en fait, ni en droit». Face à la presse, le juriste conteste cette sentence judiciaire prononcée en défaveur de son client et dénonce avec la dernière énergie l’instrumentalisation de la justice congolaise. « Les deux préventions ne sont établies ‘’ni en fait, ni en droit’’», justifie-t-il. Avant d’argumenter : «Dès lors qu’il s’agit des hypothèses, il est clair qu’il y a des gens qui veulent tout simplement instrumentaliser la justice. Nous devons tous éviter que la justice soit sélective», soutient-t-il.

Il sied de signaler que l’acteur politique, Barnabé Milinganyo avait été appréhendé samedi à son domicile par des agents de l’Agence nationale des Renseignements « ANR » en sigle, après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle il propage des propos en lingala ayant offensé la personne du Chef de l’Etat. Parmi les termes utilisés, le tribunal avait retenu: « ….akozwa mbuma… », traduit en français que Félix Tshisekedi «aura une balle», s’il ne démissionne. Barnabe Milinganyo traduit ‘’akolia mbuma’’ par ‘’ il va manger le fruit’’.

Aussitôt appréhendé et déféré devant le tribunal de paix de Kinshasa-Ngaliema, Barnabé Milinganyo avait été condamné le même samedi à une peine de trois ans d’emprisonnement et au paiement de 10. 000 dollars américains au titre des dommages-intérêts.

Glody Luedi