Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Kinshasa : Community Service Day s’implique pour la propreté de l’environnement

Kinshasa : Community Service Day s’implique pour la propreté de l’environnement

This post has already been read 801 times!

Dans le souci de promouvoir le développement de la République Démocratique du Congo, une organisation des volontaires appelée Community Service Day va organiser une tribune d’assainissement dans des espaces qui ont des immondices dans la ville de Kinshasa dans les tout prochains jours. Ce souci vient d’un constat amer consistant à amener la population congolaise à essayer d’améliorer sa mentalité avec des principes de charité, sociabilité et de l’autonomie, sans se rendre compte de la vraie problématique.

En effet, le souci majeur de cette organisation est d’acquérir et de partager  son idéologie, tout en poussant la jeunesse à être modèle vis-à-vis des autres, afin d’harmoniser l’avenir des générations futures.

Selon la coordination de cette association, s’unir pour le bien commun fait également partie du but poursuivi par Community service Day. Tout comme, Contribuer à l’émergence de la République Démocratique du Congo  tout en rendant l’environnement sain et préserver la santé de leurs prochains qui est aussi leur cheval de bataille.

Au regard de ce souci, Community service Day invite la population congolaise à se prendre en charge, avoir l’amour du pays et de bien protéger l’environnement dans lequel elle vit.

En plus, les actions posées régulièrement, petites soient-elles, contribuent à l’émergence de la République Démocratique du Congo et c’est une fierté de participer au développement de la communauté sans rien attendre au retour, indique la coordination de cette association.

Voilà pourquoi, la coordination de Community service Day sollicite l’implication de toute la jeunesse congolaise dans cette lutte qui prône l’émergence du pays  en vue de diminuer le taux des immondices dans la ville de Kinshasa.

Jackson Mutamba