Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : le Gouvernement Ilunga Ilunkamba dote la CVM d’une nouvelle drague

RDC : le Gouvernement Ilunga Ilunkamba dote la CVM d’une nouvelle drague

This post has already been read 388 times!

Le Gouvernement de la République a doté la Congolaise des Voies Maritimes, CVM, d’une drague baptisée MANZANILLO 2, pour relancer sa production. C’est le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, qui a procédé à la remise officielle de cet outil de travail moderne à la CVM, ce 2 décembre 2020 à Boma dans la Province du Kongo Central. Plusieurs personnalités ont participé à cette cérémonie notamment, le Gouverneur de province, le maire de la ville de Boma, les Responsables de la CVM ainsi que les notables du Kongo Central.

La dernière drague acquise par l’ex RVM remonte à 1979, soit 41 ans. La DG de la CVM, Christine Tusse, a donc saisi l’occasion pour remercier le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, pour son implication personnelle dans le dénouement du financement de cet important engin moderne de travail, tant au niveau de la cession de créances de l’Etat congolais de 5 millions d’euros à la CVM sur le partenariat (CVM-Dredging international), que sur les crédits Fonds pour la Promotion de l’industrie, FPI, de 5 millions de dollars américains.

Cet outil de travail acquis par le Gouvernement donne à la CVM un nouveau souffle, et remet au travail toute une entreprise, a dit le Ministre des Transports et Voies de Communication, Didier Mazenga. Cette drague va améliorer la qualité du rendement de la CVM, et permettre d’offrir à la navigation de calaisons stables, conformément à la demande des armateurs. Ceci va ainsi rendre meilleures les conditions de navigation dans le bief maritime en RDC, a renchéri ce membre du Gouvernement central.

Le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba retrousse ses manches pour rendre compétitive la CVM. A cet effet, l’acquisition d’une nouvelle drague neuve et d’un dock flottants (Vaste bassin entouré de quais et destiné au chargement et au déchargement des navires), est prévue dans le projet de loi de finances 2021 de son Gouvernement actuellement sous examen à la Commission ECOFIN de l’Assemblée Nationale.

La Pros.