Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Théâtre : la pièce « La dernière nuit du Raïs » présentée en exclusivité à Kinshasa !

Théâtre : la pièce « La dernière nuit du Raïs » présentée en exclusivité à Kinshasa !

This post has already been read 2021 times!

Pendant deux jours d’affilée, les amoureux de l’art dramatique ont passé des moments émouvants, au siège de Tarmac des auteurs dans la commune de Kintambo à Kinshasa. Au cœur de l’évènement, la première présentation officielle et en exclusivité de la pièce théâtrale «La dernière nuit du Raïs» au public.

A la fois rocambolesque et énigmatique, le scénario dégage une philosophie métaphorique avec un seul  acteur qui incarne plusieurs rôles sur une scène enjolivée.

Comme seul maître de scène, on retrouve l’artiste comédien  congolais Israël Tshimpamba qui rend  et auréole le spectacle de manière lyrique en langue de Voltaire en y mettant une touche professionnelle. Phraséologie –diction et  accent mimique, la pièce est caractérisée par son sens éclectique, tout en gardant le contexte de l’histoire.

Sur une scène contractée, « la dernière nuit du Raïs » est une belle pièce inspirée et très réfléchie qui  exhume le souvenir du temps fort du règne stratosphérique du  Guide libyen Mouammar Kadhafi à la tête de la Lybie mort en octobre 2011.  L’histoire décrit un personnage de Kadhafi et ses derniers moments avant qu’il ne soit assassiné. Plus loin,  l’acteur  incarne le rôle du Guide libyen  qui dénonce la mainmise des puissances étrangères au détriment de son propre pays.  Le spectacle met en avant-plan l’histoire de Kadhafi qui ne pouvait  pas  un jour imaginer que sa fin serait tragique au pouvoir malgré tout ce qu’il a fait pour  le développement de la Lybie.

La plus pertinente leçon morale à tirer dans cette pièce qu’elle raconte la trahison, au-delà de tout ce que l’homme peut faire. Il est toujours important de faire du bien.

Rappelons que «la dernière nuit du Raïs » est une pièce écrite par Yasmina-khadra, Auteur et écrivain algérien du 20ème siècle. Dans une adaptation de Laurent Mahauden, la pièce a été présentée pour la première fois les 16 et 18 décembre dernier à Kinshasa où le Congolais Wedou Wetungani a apporté son expertise au niveau de la direction d’acteur et lumière.

Au-delà de son rôle  engagé du comédien, Israël Tshitshi Tshimpamba  a travaillé également la mise en scène du spectacle.

Pour ceux qui ne le savent pas, le dramaturge congolais Israël Tshipamba est auteur, metteur en scène et fondateur du théâtre « Le tarmac des auteurs » qui est un centre culturel basé à Kinshasa. Combattant de la liberté, il a écrit plusieurs pièces théâtrales dont le message porte surtout les valeurs Bantous, la  liberté, d’indépendance et de pensée. Pour lui, le théâtre doit pouvoir provoquer, repousser un peu les limites.  Avec une vingtaine d’années de carrière artistique, Tshitshi  qui est un ancien de l’écurie Maloba, décrit à travers ses œuvres, certaines situations, ainsi que les habitudes et les mœurs, la vie de son pays, la RDC.

Jordache Diala