Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Chan : les Léopards passent à la vitesse supérieure

Chan : les Léopards passent à la vitesse supérieure

This post has already been read 1202 times!

C’est depuis le samedi 9 janvier 2021 qu’ils ont entamé le grand travail des préparatifs, à Dar-Es-Salam, en Tanzanie, avant de mettre le cap, quelques jours après, vers le Cameroun, pour la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations Chan-Cameroun 2020. Les Léopards de la RDC ont installé leur Quartier Général au Tiffany Diamond Hôtels, non loin de Benjamin Mkapa National Stadium de Dar-Es-Salam où ils s’entraînent d’arrache-pied.

Le dimanche 10 janvier, ils ne se sont entraînés qu’une seule fois, à partir de 16 h00, heure locale sous la supervision de Florent Ibenge et tout son staff composé des entraîneurs : Pamphile Miyaho, Daoula Lupembe, Léon Makanzu et Eugène Bulayima, dans une ambiance bon enfant, indique la direction de communication de la Fédération congolaise de football associé (Fecofa).

Partie vendredi de Kinshasa, la délégation congolaise est arrivée samedi à Dar-Es Salam en passant la nuit en transit à Addis-Abeba, sans le moindre souci.

La Fédération sœur de la Tanzanie les a facilités pour l’obtention des visas aéroportuaires, et aussi avec des véhicules pour la délégation : un grand bus pour les athlètes et deux-mini bus pour le staff technique ainsi que les matériels d’entraînements.

Au premier jour d’entraînement le même samedi, le capitaine Djo Issama Mpeko et ses coéquipiers se sont livrés à une importante séance de prière, question de confier à Dieu leur stage, et cette édition du Chan au Cameroun. Le pays le plus titré de cette compétition avec deux titres s’en va à la conquête d’un troisième.

Sur les 33 joueurs convoqués, 32 se sont entraînés samedi avec plaisir près de deux heures du temps, y compris Jérémie Basilua qui avait un problème de santé au départ de Kinshasa. Le joueur du FC Renaissance du Congo a été vite récupéré par l’équipe médicale conduite par le Docteur Bungu Kakala. Un seul joueur absent, c’est l’attaquant Chico qui s’est entraîné à côté.

L’effectif de la délégation est donc au grand complet avec l’arrivée du physiothérapeute, Paola Righini qui a rejoint le groupe à l’étape du transit d’Addis-Abeba en Ethiopie.

‘‘J’assume mes choix…’’

En ce qui concerne le choix des joueurs sélectionnés pour ce Chan, Florent Ibenge qui répondait à l’opinion peu avant de quitter Kinshasa, par rapport aux remplacements de Mokonzi Gbazeke de Saint Eloi Lupopo et Arsène Zola du TP Mazembe par Dark Kabangu et Doxa Gikaji du Daring Club Motema Pembe, dit assumer ses choix, qu’il le fait en concertation avec presque tout le monde : «J’ai parlé avec les entraîneurs de la Linafoot déjà par rapport à la liste de présélectionnés. Je leur avais demandé de me faire aussi un petit travail, c’est-à-dire, que chacun me donne ses onze types. Donc, on n’a bien discuté et puis après j’ai sorti la liste par rapport à ce que j’ai envie de faire et par rapport à ce que j’ai vu mais, aussi en tenant compte de certaines réalités. Moi, je vois les joueurs au travers les matches que je joue contre eux, mais c’est un match. Mais le milieu, ce sont les entraîneurs qui sont en place qui connaissent mieux leurs joueurs. Ils m’ont donné des renseignements très intéressants et qui m’ont permis aussi de peaufiner ma liste», a-t-il soutenu.

EG