Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Réhabilitation du Gouverneur déchu Izato Nzege Koloke au Nord-Ubangi : les Députés provinciaux disent Non à Gilbert Kankonde

Réhabilitation du Gouverneur déchu Izato Nzege Koloke au Nord-Ubangi : les Députés provinciaux disent Non à Gilbert Kankonde

This post has already been read 647 times!

‘‘Faisons savoir que Son Excellence Monsieur le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité n’est pas au–dessus de la Loi et ne peut en aucun moment se substituer à la justice ; les instances judiciaires s’étant saisies du dossier de la Province du Nord-Ubangi, toute interférence à notre avis, est nulle et non avenue’’.  

DECLARATION POLITIQUE DES HONORABLES DEPUTES PROVINCIAUX DU NORD UBANGI AYANT VOTE POUR LA DECHEANCE DE MONSIEUR IZATO NZENGE KOLOKE AUX FONCTIONS DE GOUVERNEUR EU EGARD AU MESSAGE OFFICIEL DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE VICE-PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L’INTERIEUR ET SECURITE DU 03 & 05/02/2021.

Nous, Honorables Députés provinciaux du Nord Ubangi ayant voté pour la déchéance de Monsieur IZATO NZENGE KOLOKE comme Gouverneur de province lors de l’examen de la motion de défiance lui notifiée à sa charge régulièrement en date du 09/12/2020 et examinée le 12/12/2020, déclarons ce qui suit :

  1. La province du Nord-Ubangi n’est pas concernée par les Messages n°25/CAB/VPM/MININTERSECCAC/GKM/012 et 016/2021 respectivement du 03 et 05 février 2021 considérant nulles et non avenues les motions votées contre les gouverneurs des provinces au motif que ces derniers ont été invités à prendre part aux consultations présidentielles et à la conférence des Gouverneurs tenue le 23 et 24 décembre 2020.

Nous tenons à préciser que Monsieur IZATO NZEGE KOLOKE a été déchu de ses fonctions de gouverneur de Province en date du 12/12/2020 après la clôture des consultations de son Excellence Monsieur le Président de la République et 11 jours avant la Conférence des Gouverneurs ténue à Kinshasa.

  1. Faisons savoir que Son Excellence Monsieur le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité n’est pas au–dessus de la Loi et ne peut en aucun moment se substituer à la justice ; les instances judiciaires s’étant saisies du dossier de la Province du Nord-Ubangi, toute interférence à notre avis, est nulle et non avenue ;
  2. Apportons un soutien indéfectible aux instructions du 30/01/2021 du Cabinet du Président de la République et Chef de l’Etat et du Premier Ministre sortant, Monsieur Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA en cette période où le Gouvernement de la République est démissionnaire, aucune grande décision ne peut être prise par ses Membres en attendant la remise et reprise avec le prochain gouvernement en gestation ;
  3. Stigmatisons le comportement peu responsable du VPM, Ministre de l’Intérieur et Sécurité consistant à fouler au pied les travaux des Assemblées provinciales, les considérant comme une caisse de résonnance, leur adressant des messages tendant à protéger les Gouverneurs en dépit de cas flagrants de détournement des fonds publics alloués au développement des provinces et qui brillent par une incompétence qui ne dit pas son nom ; enfin
  4. Réitérons notre soutien à l’Union sacrée de la Nation, constitution et du bon fonctionnement des institutions tant nationales que provinciales.

Que vive l’Etat de droit en République Démocratique du Congo ;

Que Dieu bénisse la province du Nord Ubangi ;

Que Dieu bénisse l’Assemblée provinciale du Nord Ubangi.