Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Gouvernement : les Ne-Kongo recommandent justice et équité dans la répartition des postes

Gouvernement : les Ne-Kongo recommandent justice et équité dans la répartition des postes

This post has already been read 419 times!

L’absence et la sous- représentation des cadres originaires de la province du Kongo-Central dans les différents gouvernements ainsi que dans les institutions importantes du pays, ne laisse pas indifférents les dignes fils de cette contrée de la République Démocratique du Congo. Par conséquent, trois descendants de Nzinga Nkuvu dont Mvuama Pitshou, Adrien Mangua et José Mbundu invitent le Président de la République et Chef de l’Etat Congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à faire preuve d’un sens d’équité et de justice dans la répartition des postes et responsabilités dans le prochain gouvernement. Lisez, ci-dessous, la déclaration des Ne-Kongo.

 

DECLARATION DES ORIGINAIRES DE LA PROVINCE DU KONGO-CENTRAL « LES NE-KONGO »

Nous, Originaires de la Province du Kongo Central, Descendants de Nzinga Nkuvu, de Mfumu Kimbangu, de Ndona Kimpa Vita, de Mfumu Mpadi, de Joseph Kasa-Vubu, de Nzeza, d’Antoine Kingotolo, de Bernard Nkuendi pour citer que ceux-là.

Faisons aujourd’hui la déclaration suivante :

-Considérant que la République Démocratique du Congo, notre cher et beau pays, a obtenu son indépendance grâce surtout à l’action de dignes fils Ne-Kongo ; il suffit de penser à la mémorieuse journée du 04 Janvier 1959 pour s’en rendre compte.

-Considérant que la province du Kongo Central constitue depuis toujours la deuxième force économique et financière de notre pays.

-Vu les injustices chroniques dont notre Province, le Kongo-Central, est victime depuis l’accession de notre pays à l’indépendance.

Nous citons :

-L’exclusion arbitraire et notoire des Ne-Kongo aux fonctions de Premier ministre, de Président de l’Assemblée nationale et de Président du Sénat, Institutions importantes et névralgiques du microcosme politique national.

-La sous-représentation des Ne-Kongo dans les différents gouvernements de la République, dans les entreprises et établissements publics, dans l’armée et la Police nationale, dans les services de sécurité, dans la diplomatie ainsi que dans l’administration publique.

-Réclamons, en ce moment de grandes mutations politiques où le changement tant réclamé par le peuple Congolais devient enfin une réalité grâce au leadership remarquable et incontestable du Président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, les Ne-Kongo, tous de Kasangulu à Tshela.

– Primo, la Primature de la République Démocratique du Congo,

-Secundo, la prise en compte du poids économique et financier de la province du Kongo-Central dans la répartition  des postes et des responsabilités au sein du prochain gouvernement de la République, des entreprises et établissements publics, dans l’armée et la police nationale, dans les services de sécurité, dans la diplomatie ainsi que dans l’administration publique.

Pour terminer, les Ne-Kongo en appellent au sens de justice et d’équité de son excellence Monsieur le président de la République, pour que leur présent cri de cœur soit entendu et pris en considération.

Fait à Kinshasa, le 05 Février 2021

Pour les Ne-Kongo, les Représentants de 3 districts :

-Pitshou Mvuama (District de Lukaya)

-Adrien Mangua (District de Cataracts) *

-José Mbundu (District du Bas fleuve).