Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : l’ANAPI sensibilise sur l’investissement dans le secteur de l’électricité

RDC : l’ANAPI sensibilise sur l’investissement dans le secteur de l’électricité

This post has already been read 305 times!

 S’inspirant du discours du président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, prononcé à Matadi lors du 1er Forum sur l’énergie électrique le 20 janvier 2019, l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) s’est attardé sur un extrait de ce discours pour en faire le «leitmotiv»  de sa motivation à accompagner le Chef de l’Etat qui a inscrit l’électricité comme étant le 1er secteur prioritaire de l’économie pendant son mandat à la magistrature suprême. «L’accès à l’électricité est au cœur de tous les enjeux économiques, sociaux et environnementaux car, aucun développement n’est possible sans énergie». C’est au regard de ce passage que l’ANAPI a produit une triple  documentation sur les différentes manières de faire pour investir dans ce secteur.

A l’issue d’un atelier tenu sous le patronage du ministère du plan le 8 février 2021, à l’Hôtel Sultani, sur les réformes mises en œuvre par la République Démocratique du Congo sur le secteur de l’énergie, et particulièrement le sous-secteur de l’électricité, l’ANAPI a travaillé côte-à-côte avec le Ministère des Ressources Hydrauliques et Electricité et un recueil spécial des textes légaux et réglementaires que la RDC a pris à la suite de la libéralisation du sous-secteur de l’électricité.

L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements, structure étatique et conseiller technique du Gouvernement Central et des Gouvernements Provinciaux en matière d’assainissement de l’environnement des affaires et de promotion des investissements a, par la même occasion, publié 3 autres recueils s’adressant aux potentiels investisseurs dans le sous-secteur électricité, afin de booster le développement économique via l’électricité.

Face aux coupures intempestives et récurrentes, ces documents de l’ANAPI sont un push à la vision du chef de l’Etat car de part leur combinaison, ils posent les préalables pour devenir investisseur en électricité en RDC, présentent les différents projets des microcentrales hydroélectriques en RDC et la manière dont l’Etat peut tirer profit de ces investissements.

Ces livres sont des outils promotionnels ci-après : (i) le vade-mecum fiscal sur le secteur de l’énergie reprenant les impôts, droits et taxes à payer par tout investisseur qui s’engage à investir dans la production de l’énergie électrique, (ii) le cahier sectoriel pour investir dans le sous-secteur de l’électricité fournissant différentes informations utiles à un investisseur qui veut s’engager dans l’électricité au pays, c’est-à-dire, des conditions à remplir en tant qu’investisseur (potentialités, formalités administratives, etc.) ainsi que (iii) le manuel de montage des projets des micros barrages et qui donne des indications nécessaires quant à la construction des microcentrales hydroélectriques.

Au cours de cet atelier du 08 février, Eustache Muhanzi Mubembe, ministre d’Etat, ministre des Ressources Hydrauliques et Electricité, a donné un  exposé sur la libéralisation du secteur énergie, sous-secteur de l’électricité, évoquant ainsi  la vision du Gouvernement sur l’énergie électrique ainsi que les perspectives.

Par ce discours, le patron des ressources hydrauliques et électricité fait savoir que le Gouvernement de la RDC est plus que déterminé à promouvoir ce secteur nécessaire et utile pour le décollage économique et industriel du pays.

Pour y parvenir, le ministre Eustache Muhanzi invite les services étatiques compétents qui sont au service de potentiels investisseurs pour mettre à leur disposition la bonne information et les orienter dans la matérialisation de leurs projets d’investissements en République Démocratique du Congo. Il s’agit notamment, de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité, l’ANSER ; la SNEL, la CNE ainsi que l’ANAPI.

Ainsi, pour sa part, l’ANAPI, qui est un guichet unique en matière des investissements en RDC montre par ce trio livresque qu’elle est disposée à accompagner les investisseurs qui désirent venir investir au pays dans ce secteur dont les ressources sont inépuisables et inestimables.

On notera aussi que cette matinée au cours de laquelle l’ANAPI se dit motivée d’accompagner la vision du chef de l’Etat, plusieurs couches sociales étaient représentées notamment, des diplomates, les partenaires techniques au développement, les sociétés du secteur privé évoluant dans le secteur de l’énergie et sous-secteur de l’électricité, les administrations et structures étatiques évoluant dans le secteur, etc.

Gilbert Mulumba