Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Traité de Droit diplomatique : une aubaine pour les étudiants congolais

Traité de Droit diplomatique : une aubaine pour les étudiants congolais

This post has already been read 354 times!

Rédigé principalement en faveur des étudiants en droit et en relations internationales, l’ouvrage de Maître Placide Yoko Yakembe a été publié aux éditions Presses Universitaires du Zaïre (PUZ). Avec ses 282 pages, cet ouvrage se veut être un manuel riche de référence pouvant permettre aux étudiants, aux diplomates et aux fonctionnaires internationaux d’enrichir leurs connaissances au sujet de droit diplomatique. «Traité de droit diplomatique », c’est  le titre de cette ouvre du Docteur d’Etat en Droit de l’Université de Paris, Docteur en sciences politiques à l’Université de Dijon et actuellement Professeur ordinaire à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa.

En effet, c’est cette dimension pratique basée sur ses expériences personnelles que le Docteur d’Etat a donné à son ouvrage. Ainsi, «Traité de droit diplomatique» est non seulement le fruit d’une recherche intellectuelle et scientifique de formation mais aussi une œuvre portant la richesse d’expériences pratiques de terrain dans le domaine diplomatique.

Scindé en deux différentes parties, la première partie porte sur la scène diplomatique, tout en se préoccupant sur la condition des acteurs des relations diplomatiques, du rôle qu’ils jouent et des mécanismes auxquels ils font recours pour le maintien de la paix et la sécurité internationale. Dans cette même partie, Jean Placide Yoko Yakembe fait allusion aux négociations, techniques pouvant être utilisées par un diplomate en cas de conflit entre Etats.

En effet, l’auteur précise dans son ouvrage, que lors des négociations d’Etats, les susceptibilités des pays doivent être pris en compte. Il existe cependant des négociations officielles et officieuses. Il a encore soutenu que les négociations officieuses doublent souvent les négociations officielles, car elles sont des contacts ouverts au cours desquels les partis sondent leurs intentions réciproques par des propos libres qui n’engagent personnes ; tandis que les négociations officielles sont faites au nom de deux Etats en présence et constituent un débat d’engagement. Ces négociations officieuses ont souvent permis de franchir le pas parfois difficile.

La seconde partie, quand à elle, examine les privilèges et les immunités diplomatiques. En outre, l’auteur insiste sur les différents privilèges dont jouissent les agents diplomatiques notamment, l’immunité de juridiction qui fait que les diplomates ne peuvent être poursuivis devant une juridiction du pays dans lequel ils exercent leur fonction, que cette juridiction soit civile ou pénale. Dans la suite de sa réflexion sur le droit diplomatique, Me Yoko martèle sur le fait que ces immunités sont  des privilèges importants accordés à la mission diplomatique et à ses agents pour le meilleur accomplissement de leurs fonctions en terre étrangère.

Ainsi donc, «traité de droit diplomatique » est un manuel indispensable à la formation des étudiants et au perfectionnement des diplomates de carrière. D’autant plus que la diplomatie et les relations internationales sont des domaines dans lesquels les livres spécialisés sont rares.

Il faut souligner que Me Yoko Yakembe est un chevronné de la scène internationale. C’est un diplomate de vocation qui a été représentant permanant du Zaïre auprès de l’office des Nations Unies, à des conférences internationales, à des réunions de travail et a longtemps servi le pays au sein du département des affaires étrangères et de la coopération internationale.

Aline Makamba