Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Régideso : les derniers hommages rendus à Gilbert Tshiongo

Régideso : les derniers hommages rendus à Gilbert Tshiongo

This post has already been read 517 times!

C’est le samedi 13 février 2021 que l’ancien gouverneur du Kasaï central Gilbert Tshiongo Tshibinkubula wa Ntumba a reçu les derniers hommages avant de rejoindre sa dernière demeure. Les politiques et une foule immense ont envahi le lieu d’exposition du corps de l’illustre disparu pour exprimer leur reconnaissance et montrer en quoi l’ancien ministre de l’énergie était cher à leurs yeux. Décédé le 1er février dernier, le corps levé de la Morgue de la Clique Ngaliema a été acheminé à l’esplanade de la femme porteuse d’eau de la Régideso où il fut Président directeur général pour recevoir les derniers hommages avant une eucharistie à la cathédrale Notre Dame du Congo.

C’était pendant environ deux heures que des personnalités, les membres des familles biologique et professionnelle, amis et connaissances ont défilé tour à tour devant la bière de ce notable de l’espace « Grand Kasaï ». Après plusieurs témoignages, le président de la République représenté, quelques conseillers  de la présidence, quelques membres du gouvernement, des députés nationaux, les hauts cadres, membres et la représentation syndicale de la Régideso, le procureur général près la Cour constitutionnelle, les directeurs généraux de plusieurs entreprises publiques et privées, les notables du Grand Kasaï ; les anciens directeurs de la Régideso,… ont déposé leurs gerbes de fleurs  pour exprimer leur reconnaissance et souvenirs qu’ils ont du défunt avant que le corps ne soit porté vers la cathédrale pour une messe d’action de grâce.

A la cathédrale, Gilbert Tshiongo a reçu encore des hommages dignes de son rang. Dans son prêche inspiré des livres de sagesse et d’apocalypse, le prédicateur a montré ce que représente la mort de l’ancien gouverneur tout en indiquant que la messe des funérailles n’est pas une nécromancie, mais une action de grâce pour le défunt. Une prière a été dite pour demander la rémission des péchés de l’illustre disparu. Après cette messe, le défunt a été laissé dans sa dernière demeure au cimetière de la Gombe.

Gilbert Mulumba