Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : les cours reprennent, les gestes barrières se maintiennent

RDC : les cours reprennent, les gestes barrières se maintiennent

This post has already been read 386 times!

La reprise des activités scolaires et académiques est annoncée pour le 22 février prochain sur l’ensemble du territoire national. En effet, après deux mois d’arrêt forcé des cours, les écoles et les universités rouvriront leurs  portes dans quelques jours. Cette décision fait suite à l’amélioration de la courbe épidémique de la deuxième vague de covid-19 en République Démocratique du Congo. Il s’est donc observé une baisse sensible des cas de contaminations. Le Comité multisectoriel de lutte contre le coronavirus l’a confirmé le vendredi 12 février 2021 au cours d’une séance  de travail chapeautée par le Président de la République.

Lors de cette réunion, il était question d’examiner les mesures prises récemment par le chef de l’Etat pour lutter contre la propagation de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19.

Parmi les mesures prises, la reprise des activités scolaires et académiques sur l’ensemble du territoire national à partir du lundi 22 février prochain; le maintien du couvre-feu sur l’ensemble du pays de 21h00 à 5h00 du matin; et enfin le maintien de l’observation des mesures barrières car la pandémie n’est pas encore totalement maîtrisée.

D’après le Secrétariat technique de riposte, les mesures prises par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi en décembre 2020 face à la deuxième vague ont porté leurs fruits.

«Il s’observe actuellement une baisse sensible de cas de contamination», a dit le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde Malamba qui a annoncé cette décision.

«Cependant, la pandémie n’étant pas encore été  vaincue, l’observance des mesures barrières est indispensable», a-t-il ajouté.

Rappelons que le Comité multisectoriel est constitué du secrétariat technique de la riposte, du gouvernement à travers notamment, les ministères de l’Intérieur, Santé, ESU et EPST, mais aussi de la task-force présidentielle, de la Police nationale et de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

La Pros.