Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : le Regroupement AA/a réclame une place au prochain gouvernement

RDC : le Regroupement AA/a réclame une place au prochain gouvernement

This post has already been read 2243 times!

Dans une mise au point livrée ce lundi 15 février 2021 à Kinshasa, la Professeure Marie Nyange, assumant l’intérim de Pius Muabilu Mbayu Mukala à la tête de l’Alliance pour l’Avenir et alliés (AA/a), regroupement politique membre de l’Union Sacrée de la Nation, est revenue sur l’équité à rendre à leur regroupement au sujet de leur participation au prochain gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation qui sera dirigée, dans une annonce faite hier au Palais de la Nation et sur ordonnance présidentielle, par le Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde Kyenge.

Pour la Présidente intérimaire de ce regroupement politique, cette revendication est tout aussi juste et loyale par le fait que l’Autorité morale de l’AA/a, en l’occurrence le Ministre Pius Muabilu, s’était démarquée en amont, aux heures et minutes où rien de bon ne sonnait des cieux, par un soutien à la démarche du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, particulièrement dans l’épisode de la prestation de serment des trois juges constitutionnels, déroulée à l’absence des anciens Présidents de deux chambres du Parlement et du Premier Ministre démissionnaire, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le 21 octobre 2020, au Palais du Peuple.

Un acte assez risqué qui lui aura valu des altercations avec ses anciens colistiers du Front Commun pour le Congo et occasionné, par conséquent, sa non-légitimité d’Autorité morale et le dédoublement de son regroupement politique par ses anciens collaborateurs guidés, dans cette lutte qualifiée de révolutionnaire, par le Député National Joseph Kokonyangi.

Après avoir adhéré en deux temps forts à la philosophie du peuple, à savoir l’Union Sacrée de la Nation, premièrement au moment des consultations politiques initiées par le Chef de l’Etat et, ensuite, celles initiées par l’Informateur Modeste Bahati Lukwebo, Pius Muabilu s’est amené avec lui 20 Députés Nationaux, 2 Sénateurs et une quarantaine de Députés provinciaux.

Engagement

En outre, Marie Nyange a réitéré le ferme engagement de l’AA/a à soutenir les actions du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, et promettent d’être fignolées et matérialisées dans la feuille de route du gouvernement Lukonde dont l’audition du discours-programme et l’investiture interviendraient, à coup sûr, au cours de la prochaine session parlementaire prévue à mars prochain.

Dans l’entretemps, des tractations pourront être menées dans la composition du gouvernement, cette fois-ci, dans un format réduit.

John Ngoyi