Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Sama Lukonde : le CNSAC félicite Tshisekedi pour de la jeunesse

Sama Lukonde : le CNSAC félicite Tshisekedi pour de la jeunesse

This post has already been read 482 times!

Ils étaient tellement attentifs et très concentrés sur le choix du prochain locataire de la primature. Les membres du Conseil National de la Société Civile pour le Suivi et l’Accompagnement Citoyen (CNSAC) ont été émerveillés de voir que le Président de la République a répondu favorablement à leur demande lui adressée dans leur Cahier des Charges lors des Consultations. Premièrement, l’aspect basé sur la jeunesse qui a été totalement respecté par le garant de la nation et deuxièmement, une personnalité non impliquée dans les crimes économiques et politiques. Ils se sont réjouit car selon eux, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a montré qu’il est très attentif aux propositions qui lui ont été faites par les personnes consultées. Le CNSAC a également rappelé au Premier ministre de prendre aussi en considération leurs recommandations, en choisissant les bonnes personnes pour son gouvernement. Ces personnes doivent être selon ces acteurs de la Société Civile, des hommes et femmes purs, avec un passé propre, sans conflit judiciaire et capables de relever les défis énormes auxquels le pays reste confronter. Parlant des attentes de la population, le CNSAC interpelle directement le Premier Ministre et l’invite à signer un contrat de performance avec son gouvernement et les autres gestionnaires publics. Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration.

Déclaration de la Société Civile relative à la nomination du Premier Ministre S.E.M. Jean-Michel SAMA LUKONDE

Le Conseil National de la Société Civile pour le Suivi et l’Accompagnement Citoyen, CNSAC en sigle, réuni ce mardi 16 février 2021 à Kinshasa – Gombe, se réjouit de la désignation du Premier Ministre S.E.M. SAMA LUKONDE Jean-Michel.

Le CNSAC félicite le Chef de l’Etat S.E.M. Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO pour le choix porté sur cette personnalité jeune et, à notre connaissance, non impliquée dans les crimes économiques et politiques. Un signe de prise en compte du Cahier des charges de la Société Civile adressé à l’Union Sacrée de la Nation par le truchement de l’informateur, le Professeur Modeste Bahati Lukwebo, dont le travail fait dans le temps et avec finesse reste historiquement marquant.

Le CNSAC invite le Premier Ministre, dans la formation de son gouvernement, à tenir compte notamment des critères de compétences, des valeurs éthiques et surtout des figures nouvelles non associées aux différents crimes que le pays a connus.

Le peuple congolais attend donc un gouvernement des femmes et hommes nouveaux, issus des forces politiques (majorité parlementaire) et des forces sociales (majorité citoyenne populaire) au passé propre, réconciliant, engagés à redorer l’image de la République et capables de relever les défis énormes (notamment de restauration de la paix, de croissance économique, de gouvernance démocratique, de développement … ) auxquels le pays reste confronté.

Le CNSAC invite le Premier Ministre à pouvoir signer un contrat de performance avec son gouvernement et les autres gestionnaires publics.

Enfin, le Conseil National de la Société Civile pour le Suivi et l’Accompagnement Citoyen, CNSAC en sigle, appelle le peuple à redoubler de vigilance en ce moment particulier de son histoire et rappelle son engagement à assurer le suivi de proximité, l’accompagnement et le contrôle citoyen de la gouvernance du pays par l’Union Sacrée de la Nation pour que, réellement, les intérêts du peuple congolais soient au centre de l’action publique, comme promis par le Chef de l’Etat, S.E.M. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

Fait à Kinshasa, le 16 Février 2021

Pour le CNSAC

Le Directeur national