Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

PADMPME : AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTERET

PADMPME : AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTERET

This post has already been read 353 times!

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Ministère des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises, Artisanat

Unité de Coordination du Projet

Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises

« PADMPME »               

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTERET

Recrutement d’un Consultant Cabinet de renommée internationale Chargé de la mise en œuvre de la formation et de l’accompagnement des Femmes entrepreneures

N° Avis : AMI n°001/UCP/PADMPME/PM/RDC/2020

Source de financement : Crédit n°6287-ZR     

Date de publication : 19 février 2021

Date de clôture : 19 mars 2021

  1. Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a obtenu de l’Association Internationale du Développement (IDA) un crédit d’un montant de 100 millions de dollars américains, pour financer le Projet d’Appui au Développement de Micro, Petites et Moyennes Entreprises, dénommé PADMPME, et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce financement pour effectuer  les paiements au titre  d’un contrat de service d’un consultant cabinet International chargé de la mise en œuvre de la formation et de l’accompagnement des femmes entrepreneures.
  2. L’objectif de la mission est de renforcer les capacités des bénéficiaires visées, spécifiquement les femmes entrepreneures qui travaillent de manière autonome, et celles qui dirigent des entreprises à domicile ou familiales, dans la préparation des plans d’affaires simplifiés et dans la gestion de leur micro-entreprise. Cette mission vise la formation d’environ 4,500 et l’accompagnement d’environ 2,500 femmes ayant présenté les plans d’affaires simplifiés de qualité et ayant obtenu des subventions.
  3. L’UCP-PADMPME invite les candidats (« Consultants cabinets ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir des informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des services (brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc.). Les consultants peuvent s’associer pour renforcer leurs compétences respectives.
  4. Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
  • Avoir une expérience de 10 ans dans le domaine de la formation et le développement des entrepreneurs avec l’accent sur l’appui à l’entrepreneuriat féminin, startups et MPME dans les pays en développement, préférentiellement en Afrique sub-saharienne ;

 

  • Fournir les références réussies de projets similaires (volume et taille) à l’échelle du projet : promotion de l’entreprenariat féminin, développement et exécution de modules de formation sur les compétences en gestion d’entreprise et sur des soft skills et accompagnement des entrepreneurs dans la mise en œuvre de plans d’affaires. Préciser les sources de financement.  Pour être acceptables, les références doivent être soutenues par des certificats de bonne fin de mission et indiquer le projet, l’année de réalisation, la personne de contact et le montant du contrat ;
  • Le personnel qualifié comprenant les spécialistes techniques (économistes, spécialistes en gestion des micro-entreprises et coopératives ; spécialistes en développement du secteur privé et financement des MPME ; formateurs professionnels en entrepreneuriat féminin, expert en réseautage, accompagnement et encadrement des femmes entrepreneures) et des

Compétences transversales (gestion de projets, communication, Genre, S&E) ;

  1. Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le financement de projet d’investissement (FPI) », édition du 1er juillet 2016, révisée en novembre 2017 et en août 2018, relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
  2. Un Consultant Cabinet sera sélectionné selon la méthode de sélection fondée sur la qualité et le coût (SFQC), telle que décrite dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le financement de projet d’investissement (FPI)», édition du 1er juillet 2016, révisée en novembre 2017 et août 2018 en vertu du Nouveau Cadre des Marchés Publics (NCPM), et les « Lignes Directrices »  de la Banque mondiale sur la Prévention et la Lutte contre la Fraude et la Corruption dans les projets financés sur les Prêts de la BIRD, et les crédits et les subventions de l’IDA (datant du 1er juillet 2016), ainsi que les dispositions stipulées dans l’Accord de financement  applicables au projet.
  3. Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires, notamment sur les termes de référence, à l’adresse ci-dessous et aux heures suivantes de 9 à 16 heures locales (TU+1) ou sur le site web « padmpme.cd ».
  4. Les manifestations d’intérêt écrites, en langue française, doivent être déposées à l’adresse ci-dessous, par courrier physique ou par courrier électronique (e-mail), au plus tard le vendredi 19 mars 2021 à 15 heures (heure locale à Kinshasa) et porter clairement la mention ci-dessous :

AMI n°001/UCP/PADMPME/PM/RDC/2020 « Recrutement d’un Consultant Cabinet de renommée internationale Chargé de la mise en œuvre de la formation et de l’accompagnement des femmes entrepreneures ».

A  l’attention : Monsieur le Coordonnateur National du Projet PADMPME

Unité de Coordination du Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises,

«UCP/PADMPME»

Sise, Avenue Lemarinel n°9-11, (en face du Collège Boboto),

Immeuble SOFIDE au  2ème  étage

Téléphone (+243) 81 87 24 937

Email : padmpme@padmpme.cd ; cpm@padmpme.cd.

République Démocratique du Congo

Le Coordonnateur National