Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Assemblée nationale : Christophe Mboso contribue à la levée de la grève à l’ex- Mama Yemo

Assemblée nationale : Christophe Mboso contribue à la levée de la grève à l’ex- Mama Yemo

This post has already been read 997 times!

Il était appelé à la rescousse du Caucus des députés nationaux, élus de la ville de Kinshasa pour apporter sa contribution quant à la levée rapide de la grève qui sévissait l’Hôpital de référence de Kinshasa, ex Mama Yemo. Après concertation autour du Président Mboso entre le caucus des députés, le ministre de la Santé et le gouverneur de la ville, il a été décidé de la reprise du travail sous la supervision d’un nouveau comité de gestion à nommer en concertation entre le ministre Dr Eteni et l’autorité urbaine Gentiny Ngobila.

«C’est un dossier qui nous a pris plus d’une semaine, avec mes collègues. Nous avons commencé cette action sur ordre de notre bureau. C’est ainsi qu’aujourd’hui, c’est le président lui-même qui a présidé la rencontre. Après le débat en plénière, le président a estimé qu’il fallait un entretien en aparté avec toutes les parties. Ce qui crée des remous à l’ex- Mama Yemo, c’est la nomination de deux comités de gestion ; l’un par le ministre et l’autre par le gouverneur. Aujourd’hui, les deux autorités ont convenu de nommer un nouveau comité de gestion à l’HGPRK », a fait savoir le député national  Eliezer Tambwe au sortir de cette réunion.  Pour l’élu de la Lukunga, les deux autorités ont mis de l’eau dans leur vin et bientôt,  la présence militaire  à l’hôpital sera levée.

A la question de savoir celui qui  va nommer le nouveau comité de gestion ?

le député a renchéri : « En attendant que la question de textes soit clarifiée par le législateur, les deux expressions : prêtant à confusion « sous tutelle de» et «sous l’autorité de » utilisées dans les textes, la réunion s’est référée à la sagesse du législateur.

Il sied de noter que l’objectif du Président de l’Assemblée nationale est de voir le travail reprendre à l’Hôpital général provincial de référence de la ville de Kinshasa où des malades sont en train de mourir. Une descente des députés est prévue ce vendredi pour constater la reprise effective du travail.

MB