Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

7 ans après, Florence Bandu tourne la page Emeneya

7 ans après, Florence Bandu tourne la page Emeneya

This post has already been read 4647 times!

Désormais, elle ne portera plus le nom d’EMENEYA. Florence BANDU quitte donc son statut civil de veuve. L’ex-femme du patron de Victoria Eleison s’appellera désormais Mme Panzu. Elle que le défunt chanteur congolais, King Kester Emeneya avait baptisé la «Reine des fleurs», a décidé de refaire autrement sa vie.

Mère de 4 enfants issus de son union avec le Grand Kisimbi, Florence Panzu BANDU s’est engagée avec un autre homme pour le mariage. C’est une décision de cœur pour une jeune femme qui vient d’endurer 7 ans de peine à la suite de la mort de Jean Mubiala Emeneya.  Elle porte désormais le nom de son nouvel homme qui se nomme Adolphe Panzu. La situation n’était pas facile pour la Reine des fleurs d’accepter que le monde puisse connaître son nouveau mari. Organiser une cérémonie discrète devant l’officier de l’Etat-civil et après avoir versé la dot à la famille à Kinshasa semble être une meilleure option pour Flore Bandu qui n’avait pas voulu que la nouvelle de son mariage soit dévoilée par les médias congolais en France.

Pour certains observateurs, l’ex-journaliste de Télé Kin Malebo est très pudique  et ne s’est jamais considérée comme une star, en dépit de sa notoriété.

Parce que dans sa nouvelle vie de couple, elle et son mari ont jugé utile de vivre aux Etats-Unis. A cause de ce qu’elle a vécu dans le milieu congolais en Europe, Florence Bandu, 40 ans, voulait disparaître sans tambours ni trompette et mener sa nouvelle vie à l’abri  des regards et des bobards.

Hélas !  Nos fins limiers confirment que la ravissante Reine de fleurs s’est effectivement remariée avec un sujet américain du nom de Panzu Adolphe dit ADOH. Ce dernier, pas très connu dans la communauté congolaise de France, a bel et bien répondu favorablement aux exigences familiales telles que l’exigent les us et coutumes de la tribu de son épouse.

Comme tout homme qui se respecte, Adoh a tenu à honorer sa nouvelle dulcinée, en réglant totalement sa facture reçue. Comme la belle-famille l’avait souhaité, Florence Bandu est en train les bonnes mains.

Malheureusement, le couple n’était pas présent à la cérémonie de remise de la dot qui s’est déroulée à Kinshasa. A Paris, une soirée symbolique et très restreinte avait eu lieu avec quelques amis proches du couple.

Evidemment, notre confrère Nila Mbungu qui réside en France, affirme que ce  mariage coutumier devait avoir lieu à Paris au début de l’année dernière. Salle payée, robe de mariée sur mesure commandée, la COVID-19 s’est malheureusement interposée au programme établi.

Il y a eu une nouvelle date qui a été fixée après le confinement et de frais de l’hôtel engagés pour une centaine d’invités. En dernière minute, la famille de Florence Bandu a décidé d’organiser le mariage coutumier à Kinshasa dans la commune de Matete.

Elle s’est inclinée à la décision de ses parents. Les vacances de la Toussaint  lui permettaient de voyager  avec les enfants à Kinshasa mais les dernières  mesures de restriction des mouvements des populations pour des raisons sanitaires en France et la fermeture des frontières ont encore gâché le rendez-vous.

Contrairement à tout ce qui se raconte dans les réseaux sociaux, la Reine des fleurs et son nouveau conjoint ont suivi tous les débats de Kinzonzi (discussions) entre les deux familles en direct de Zoom.

«Je reporte, je reporte depuis longtemps. Cette fois on devait le faire coûte que coûte et on l’a fait. Quand tout ira bien, on fera une grande fête à Paris», a déclaré la Reine des fleurs.

Selon les témoignages, renseigne notre correspondant à Paris, Adoh est un homme respectueux, tranquille, poli, discret et surtout responsable. Il s’est bâti  une bonne réputation depuis qu’il vit et travaille aux USA.

Florence Bandu et l’américain Ado Panzu entretenaient une douce et agréable relation amoureuse depuis deux ans. Et, depuis l’homme aime, assiste et veille sur sa chérie comme un père. Maintenant, ils sont officiellement unis pour la vie. Félicitations au couple !

Jordache Diala