Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

France : les congolais dénoncent un dysfonctionnement dans l’administration de l’Ambassade de la RDC à Paris

France : les congolais dénoncent un dysfonctionnement dans l’administration de l’Ambassade de la RDC à Paris

This post has already been read 1756 times!

«On ne comprend pas exactement ce qui se passe dans notre Ambassade ici à Paris. Depuis un certain temps, nous constatons que l’administration de la Chancellerie ne tourne quasiment pas. Le personnel administratif n’arrive plus à donner des solutions aux demandes des Congolais qui viennent avec leurs dossiers à l’Ambassade. Il y a des jours où les vigiles refusent même l’entrée aux fils du pays qui résident en France. On ne sait pas tantôt quand est-ce que les bureaux sont ouverts ou fermés. On assiste à un disfonctionnement total», rapporte un congolais de 40 ans résidant dans la Capitale française.

Une enquête menée par Filston Christophe Tshisambo, correspondant du quotidien Kinois La Prospérité à Paris confirme ce disfonctionnement dans le service administratif de l’Ambassade de la RDC. Une situation qui fait la honte du pays en France où la Chancellerie congolaise serait totalement abandonnée depuis le départ de l’ancien ambassadeur.

Située au 32 cours Albert 1er dans le 8ème Arrondissement de Paris, un des  quartiers le plus luxueux de la ville Parisienne, l’Ambassade de la RDC ressemblerait de plus en plus à une maison de maraboutage à cause de sa  mauvaise administration et sa réputation. .
Contrairement aux autres sièges des Ambassades des pays africains à l’Hexagone, celle de la RDC ne reflète pas l’image du pays de Lumumba. Car, son service ne répond plus aux normes de grandes chancelleries internationales.

Les Compatriotes éprouveraient de grandes difficultés pour obtenir des documents légaux à l’Ambassade à Paris.

Très fâchés, ils dénoncent l’incompétence dans son administration diplomatique qui est dirigée par une Consule jusqu’à présent.

Rien qu’à l’accueil, aucun dispositif sécuritaire et service compétent pour aider les compatriotes qui viennent faire les démarches administratives. «Chose grave, il y a des individus à la porte qui bloquent l’accès. Souvent avant d’entrer, il faut engager une négociation», fustige un sexagénaire congolais sur place à Paris.

Les compatriotes décrient surtout un déficit communicationnel et managérial des services de l’Ambassade à Paris. Le site internet mis à la disposition du public ne fonctionne pas.  Même lorsqu’il s’agit de payer les frais de passeport et autres documents.

Son numéro téléphonique standard ne répond pas lorsqu’un compatriote veut avoir des informations. Donc, aucun service de la communication et d’informatique capable d’informer sur un besoin quelconque.

Curieusement, les démarches faites sur internet ne sont jamais rappelées par téléphone ni notifiées par mail par le service de l’Ambassade. Chaque fois, les personnes qui y font ces démarches sont souvent encore obligées de se déplacer physiquement pour avoir les réponses. Or, la France est un grand pays avec 99 Départements qui vaut à peu près le ¼ de la RDC. Conséquence : certains congolais qui habitent de part et d’autre, sont obligés de se sacrifier pour se rendre à l’Ambassade après avoir faits des démarches sur Internet.
«D’autres compatriotes de France quittent Paris pour Anvers au Consulat de la RDC en Belgique afin de trouver des solutions à leurs documents. Ils engagent de dépenses énormes pour contourner l’incompétence du service de l’Administration de notre Ambassade en France qui devient pratiquement un casse-tête pour notre communauté», renseigne-t-on.

Les agents de l’Ambassade ne sont pas connus parce qu’ils ne communiquent pas avec les compatriotes vivants en France. Cette situation ne favorise pas les congolais lorsqu’ils veulent avoir des documents légaux.

Beaucoup de Congolais ont été refoulés et certains sont devenus des sans-papiers parce qu’ils n’ont pas pu obtenir des documents à l’Ambassade. «Avec la crise de Covid-19 qui ralentit l’économie mondiale et les administrations de plusieurs pays, les démarches à l’Ambassade de la RDC à Paris sont devenues un précieux sésame. Il faut beaucoup dépenser pour obtenir même une simple attestation de naissance», affirme le correspondant de La Prospérité en France.
L’Ambassade de la RDC à Paris ne dispose pas d’une  salle d’attente appropriée pour recevoir les démarcheurs. Elle n’a ni distributeur des boissons rafraichissantes, ni chauffage, ni installations sanitaires, encore moins un service d’accueil. Le mauvais traitement par le service administratif est souvent à la base du désordre généralisé qui finit toujours par des râlements.
Par ailleurs, des sources concordantes signalent qu’il existe un compatriote nommé Modogo à Paris qui se promène dans son sac avec le Sceau de l’Ambassade pour apposer sur des documents des individus qui le sollicitent après ses marchandages dans les Nganda de Château Rouge moyennant 20 à 30 euros.
Toutefois, la philosophie de « Le Peuple d’abord » qui passe par l’instauration de l’Etat de droit que prône le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, doit devenir effective chez les Congolais tant nationaux et ceux de la Diaspora.

Il est impérieux de réorganiser, voire refonder un nouveau modèle de gestion dans l’administration à l’Ambassade de la RDC en France. Pourquoi ne pas nommer des personnes qualifiées, patriotes et dévouées pour booster le service de l’ambassade qui doit impérativement travailler pour les congolais de l’Etranger.
Jordache Diala