Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Spécial mois de mars : les femmes les plus puissantes qui comptent en RDC

Spécial mois de mars : les femmes les plus puissantes qui comptent en RDC

This post has already been read 640 times!

Dans le cadre du mois de Mars, mois dédié à la femme, nous avons, comme nous le faisons chaque année, sélectionné pour vous, un échantillon des femmes les plus puissantes de la République Démocratique du Congo que nous désignons par femmes de tête. Ces dames se sont, de par leur position sociale, et leurs activités, distinguées du commun des congolaises. Elles sont pour la plupart élevées en dignité et ne pouvaient pas en conséquence, échapper à  notre œil d’observateur qui fouille partout où sont cachées les femmes de valeur.

Olive Lembe Kabila

Ex. Première Dame de la République, Olive Lembe Kabila est l’épouse du Président Honoraire, Joseph Kabila Kabange.

Mère de famille, cette  dame s’est vite distinguée par ses œuvres sociales en faveur des populations vulnérables et de tous ceux qui souffrent.

 

Elle est à la tête de la Fondation Olive Lembe qu’elle a créée depuis un peu plus de 12 ans. A travers elle, l’ex 1ère Dame a volé au secours de plusieurs malades et autres personnes en difficulté. Elle a par exemple assisté des malades souffrant  de goitre et de bec de lièvre qui ont pu être opéré gratuitement aussi bien à Kinshasa qu’à l’intérieur du pays par un groupe de médecins spécialistes que la Fondation a recruté sur place et en Europe.

Elle a construit et équipé plusieurs écoles techniques surtout en provinces pour appuyer la formation professionnelle de la jeunesse.

Sa Fondation a construit toute  une cité vers Kinkole constituée d’une centaine de Villas environ qu’elle a offertes à titre gracieux aux familles très pauvres de la Capitale. Avant d’y ériger un Hôpital moderne destiné surtout aux populations de la périphérie de Kinshasa dans la Commune de la N’sele.

Sur initiative d’une ONG, la Fondation Olive Lembe Kabila, a pu régulariser le mariage de centaines voire de milliers de couples  militaires et de policiers. A qui elle a doté des pagnes et enveloppes en signe de cadeau et d’encouragement.

Réputée très proche du peuple, Madame Olive Lembe a secouru plusieurs artistes-comédiens malades et enterrés certains d’entre eux.

 

 

Dr. Angèle KIKUDI

 

D.G de l’Office National de l’Emploi (ONEM), le Dr. Angèle KIKUDI est ophtalmologue de formation et de profession. Malgré ses charges de mandataire public, elle réserve toujours un temps en faveur de ses nombreux patients qui la consultent pour leurs problèmes des yeux. Tâche qu’elle accomplit dans un Hôpital spécialisé d’ophtalmologie qu’elle a créé ici même à Kinshasa.

En effet, bien avant d’être nommé mandataire, le Dr. Angèle KIKUDI a  travaillé au Cabinet du Président Joseph Kabila en qualité de conseiller principal en charge du Collège socio-culturel.

Très entreprenante, Madame le DG de l’ONEM a, grâce à un mécanisme qu’elle a mis en place, pu résorber le chômage de plusieurs jeunes dans la capitale.

 

Mamie MASAMUNA NSIMBA

 

Jeune opérateur économique, Mamie MASAMUNA NSIMBA compte parmi les rares jeunes qui sont installées dans l’entreprenariat féminin depuis un peu plus d’une vingtaine d’années.

Diplômée de l’Institut National des Arts et Spectacles (INAS), cette dame a commencé très tôt le cinéma dans une série télévisée dénommée « MOSEKA » initiée et pilotée par Mme Sylvie de nationalité française. Et qui était diffusée à l’OZRT (Actuelle RTNC).

Révoltée sûrement par le piratage de ses œuvres, vite-vite, elle va changer de filière en se lançant dans le commerce des boissons sucrées (Mirinda et Pepsi) au croisement des avenues Luvua et Bokassa à Barumbu.

Elle se fera ensuite engagée à la chambre industrielle Lusakivana située sur la rue Luvua dans la Commune de Kinshasa en qualité de caissière. Chambre froide  qui sera ensuite vendue  à M. Damseau du Groupe ORGAMAN qui deviendra son nouvel employeur.

Mamie se fera remarquée par son savoir-faire et son savoir-être par sa hiérarchie qui la propulsera en caissière principale à partir de 1996-1998 avant de la permuter aux succursales des marchés Somba Zikida, Matete puis Mont Ngafula vers la cité verte où elle va évoluer jusqu’en 2015 quand le Groupe Orgaman va revendre ses différentes chambres froides à d’autres opérateurs économiques. Pour se consacrer  à l’élevage.

Elle sera de nouveau placée sous l’autorité d’un autre employeur qui se trouve être l’ancien directeur commercial de Damseau. En effet, le nouveau patron la gardera au même poste de caissière principale jusqu’en 2019 où elle va démissionner pour s’occuper de sa petite boucherie qu’elle a créé un peu plus d’une dizaine d’années auparavant.

Cette petite unité de production a prospéré et depuis 2020, Masamuna est propriétaire d’une petite chambre froide qui approvisionne ce jour en vivres frais, la population de Matadi Kibala, Sebo, Cité verte, Badiadingi et Mont-Ngafula. Qu’elle est heureuse de servir même pendant cette difficile période de COVID19.

Très attachée à la prière, la sœur Mamie MASAMUNA est président de la Fondation « MIMA La Grace ». Grâce à Dieu, elle a toujours rêvé bâtir un empire commercial qui comprendra une chambre froide industrielle, des boucheries, boutiques et une ferme où sera organisée l’élevage des bêtes et de plantations.

Son ultime objectif, c’est lutter pour l’autosuffisance alimentaire et procurer l’emploi aux jeunes. Mariée et mère de famille, Ya MIMA comme aiment l’appeler ses proches, considère qu’une population affamée et sans travail ne saura contribuer au développement de la société.  Son crédo : « Tout est grâce»

 

Chantal KANYIMBO

 

Rapporteur  du Bureau du Conseil Supérieur de l’Audio-Visuel et de la Communication (CSAC), Chantal Kanyimbo est journaliste de formation.

Speakerine encore très jeune à l’OZRT, madame Chantal embrassera les études de journalisme à l’ISTI (actuelle IFASIC) où elle décrochera sa licence en sciences des communications. Elle sera versée à la rédaction centrale  du Journal Télévisé de la RTNC où elle évoluera comme reporter d’abord avant de franchir tous les échelons pour être propulsée après comme Rédacteur en Chef.

Très ambitieuse, elle va postuler à l’UNPC (Union Nationale de la Presse au Congo) où elle sera élue Vice-Présidente Nationale. Elle deviendra ensuite présidente de la Corporation des journalistes de notre pays après le départ du Président KABEYA Pindi Pasi.

Elle sera plus tard coptée pour le compte de l’UNPC comme membre du Bureau du CSAC où elle va occuper le poste de rapporteur jusqu’à ce jour.

 

 

Prophétesse Alpha Elongo

Grande  servante de l’Eternel, la prophétesse ALPHA ELONGO est à la tête d’un puissant ministère de délivrance et de guérison miracles de malades.

Situé à côté du Centre d’Accueil Kimbanguiste dans la Commune de Kasa-Vubu. Le Ministère de la Prophétesse Alpha aligne plusieurs témoignages des personnes qui ont été délivrées de l’emprise du diable dont certains souffraient de la folie.

Femme de foi, Maman Alpha est président de la Fondation « LA FLAMME » qui est spécialisée dans l’encadrement des personnes délaissées, des enfants en rupture familiale et des couples en difficulté.

Très attachée à la prière, Alpha Elongo compte parmi les rares servantes de Dieu qui croient que l’évangélisation du monde entier partira du Congo-RDC qui grâce à ses terres fertiles, ses beaux climats, son bassin d’eau et ses forêts, va nourrir toute l’Afrique demain.

Jean-Pierre SEKE/CP