Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Election présidentielle en RDC: Après Noël Tshiani, la NOGEC jette à son tour un pavé dans la marre !

Election présidentielle en RDC: Après Noël Tshiani, la NOGEC jette à son tour un pavé dans la marre !

This post has already been read 3030 times!

La Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) chère à Constant Mutamba vient de frapper fort relativement aux réformes électorales dont les débats s’annoncent houleux au Parlement. A travers un communiqué rendu public en ce 1er avril 2021, cette structure des jeunes affiliée au FCC emboite le pas à l’ancien candidat Président de la République, Noël Tshiani, sur le profil du futur locataire du Palais de la Nation.  

Voici la teneur de cette déclaration politique qui soulève des vagues : ramener l’élection présidentielle à deux tours ; réserver la présidence de la République aux seuls Congolais nés sur le territoire congolais, de père et de mère ; réduire la durée de mandat électif à quatre ans. Ces réformes visent donc l’institution Président de la République.

La NOGEC annoncent d’autres changements dans ce même communiqué : supprimer les assemblées provinciales, inutilement budgétivores ; nomination des Gouverneurs par le président de la République, pour lutter contre le tribalisme pour autant que, quoi qu’élus, ils peuvent être révoqués à tout moment ; élection directe des Sénateurs au suffrage direct ; reconnaissance de la nationalité congolaise aux Congolais d’origine ; rendre impératif le mandat des Députés nationaux, en insérant la possibilité du retrait de leur mandat par pétition des électeurs.

Cette prise de position de Constant Mutamba et son groupe vient ainsi relancer le débat suscité par Noël Tshiani. Les deux Chambres du Parlement auront donc du pain sur la planche au cours de la présente Session ordinaire. Wait and see.

La Pros.