Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Après investiture du gouvernement :  Sama Lukonde et les Warriors  à l’heure du  travail !

Après investiture du gouvernement :  Sama Lukonde et les Warriors  à l’heure du  travail !

This post has already been read 895 times!

Les choses sont allées plus vite que d’habitude. Hier, en effet, alors que certains  Députés  étaient encore préoccupés à poser une série de nouvelles questions, après l’audition de son Programme d’actions,  voici qu’une motion est venue leur couper l’heure sous les pieds. Du coup, sous la férule de Mboso N’Kodia Pwanga, le Président de l’Assemblée Nationale, les Députés, à l’unanimité, sont passés aux actes. 410  Députés sur 412  votants   ont approuvé ce Programme Triennal   et investi,  illico presto,  le Gouvernement de Sama Lukonde Kyenge. A  l’ère des multiples urgences,   l’heure du travail a, décidément,  sonné.  Car, pour la réalisation de quatre secteurs priotiraires d’intervention pour la constrution d’un Etat fort, prospère et solidaire, le tout nouveau gouvernement qui articule ses actions autour de quinze piliers doit, dès lors qu’il a eu le feu vert du Parlement,  aller à l’essentiel en se cassant en mille morceaux pour répondre rapidement  aux attentes des congolais dans tous  les domaines de la vie nationale.

Sama Lukonde Kyenge  place les questions relevant  de la politique, de  la justice, de  l’administration publique, de la défense et de la  sécurité aux premières loges de ses actions.

A cela, il entend se déployer dans la relance de l’Economie et les Finances, tout en  donnant  un coup d’accélérateur  sur  l’amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles, des entreprises du portefeuille et des finances de l’Etat.

Plus loin, dans son  programme, il place un accent tout particulier sur  la reconstruction du pays, l’amélioration du social en termes des conditions de vie notamment, pour  le  logement, la  santé, l’éducation et l’emploi.

Plusieurs réformes  seront également au rendez-vous, pour conjurer l’insécurité qui, depuis des décennies, sème la désolation et bloque inutilement  les initiatives de développement à la base.

Toutes les options étant sur la table, le Premier Ministre Sama Lukonde  a, par exemple, préconisé  l’installation des administrations militaires, au cas où la situation l’exigeait.  Pour ce faire, il a sollicité  l’accompagnement de tous pour la réussite de ce programme dont le coût global oscille autour de 36 milliards de dollars américains en raison  de 12 milliards par an, soit  de 2021 à 2023.

La barre est, certes,  placée au-dessus des capacités actuelles, a-t-il souligné. Mais, l’important, dans cette  ambitieuse démarche, est  de se mobiliser massivement et de se  mettre résolument  au travail sans, toutefois, fermer les portes à toutes les éventuelles contributions externes.

LPM