Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Nord-Kivu et Ituri: Félix Tshisekedi à l’assaut des groupes armés !

Nord-Kivu et Ituri: Félix Tshisekedi à l’assaut des groupes armés !

This post has already been read 1220 times!

Les populations locales sont appelées  à  coopérer étroitement  avec  les autorités  militaires qui seront déployées,   en dénonçant  l’ennemi du peuple ainsi que  toute forme de  complicité. La Presse, quant à elle, a été   invitée    à appuyer l’action  des forces armées au  Nord-Kivu et en Ituri qui, à ce jour, sont  les deux provinces  visées, particulièrement, par l’état de siège annoncé,  depuis le vendredi 30 avril, en marge du premier conseil des Ministres du Gouvernement Sama Lukonde Kyenge  tenu à la Cité de l’Union Africaine, à Kinshasa.

“Je m’engage dans cette lutte avec détermination à  trouver une solution définitive à l’inacceptable situation de l’Est. J’entends le cri de détresse de notre population et ressent  les douleurs qu’éprouvent nos mères, nos sœurs, nos filles dans ces provinces ravagées par la barbarie”, a déclaré substantiellement,  le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

“A  toutes les couches sociales internes et à nos compatriotes vivant à l’extérieur du pays, d’exprimer la solidarité et la cohésion nationale avec le peuple de l’Est,  de rester vigilants  et attentifs  pendant cette période  à cette cause salutaire jusqu’au rétablissement de la paix “,  a-t-il ajouté, par ailleurs,  dans un court message diffusé hier, dans la soirée, sur les antennes de la Rtnc.

Nouveau dispositif

A dater de jeudi 6 mai, l’état de siège ainsi  proclamé,  entre en vigueur pendant trente jours.

Pendant ce temps, révèle l’Ordonnance présidentielle dont le contenu a été également publié le même hier,  l’action des juridictions civiles sera substituée  aux juridictions militaires.

Les immunités ainsi que les autres privilèges sont inopérants.  Les activités des  assemblées provinciales  et des Gouvernements provinciaux sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les administrations militaires seront, par conséquent, déployées sur toute l’étendue de ces  provinces de l’Ituri et du  Nord-Kivu.

LPM