Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

A travers un culte d’actions de grâce Portefeuille : Adèle Kayinda implique le Tout-Puissant dans l’exercice de ses nouvelles fonctions

A travers un culte d’actions de grâce Portefeuille : Adèle Kayinda implique le Tout-Puissant dans l’exercice de ses nouvelles fonctions

This post has already been read 1221 times!

Princesse Adèle Kahinda Mahina, la ministre d’Etat chargée du Portefeuille au sein du Gouvernement Sama, dit être la seule et unique femme de toute la République d’avoir brigué et obtenu cinq mandats parlementaires d’une manière successive. Sans s’enorgueillir, elle rend tous les honneurs à Dieu pour cette grâce, mais également pour sa nomination dans la nouvelle équipe gouvernementale. A cette occasion, la ministre du Portefeuille a organisé un culte d’actions de grâce à Kinshasa le dimanche 9 mai dernier, au cours duquel elle a reçu les bénédictions de son pasteur, le Révérend docteur André-Gédéon Bokundoa.

Cet évènement intervenait à quelques jours de son anniversaire, le 11 mai. La présidente du parti politique Alliance des démocrates chrétiens a profité de ce moment pour rendre un vibrant hommage au président de la République, au premier ministre et au professeur Bahati Lukwebo pour le choix porté sur sa personne afin d’occuper le poste du ministère du Portefeuille au gouvernement de l’Union sacrée.

Une question de responsabilité

En effet, Mme Adèle Kahinda Mahina a reçu également les félicitations et les encouragements du président du Sénat et Autorité morale de l’AFDC-A dont elle est membre, le professeur Modeste Bahati Lukwebo.

‘’Nous avons tenu à nous retrouver dans ce cadre magnifique pour célébrer dans la chrétienté bien-sûr, ce n’est pas une fête parce qu’il y a nos frères et sœurs qui souffrent à l’Est du pays, mais nous sommes venus louer Dieu pour tout ce qu’il a fait pour nous. Voilà le sens de notre présence à cette cérémonie. Un message, c’est de dire à Adèle qu’être ministre, c’est une grande responsabilité, ce ne sont pas les honneurs ni les avantages, mais c’est vraiment une responsabilité, tout le peuple congolais a les yeux tournés vers le gouvernement‘’, a dit le président de la chambre haute du Parlement.

Bien avant cela, la ministre d’Etat, ministre du Portefeuille, a rendu grâce à Dieu d’avoir fait d’elle la première ministre d’Etat de sa province, le Lualaba.

‘’Dieu m’a accordé d’être la première femme ministre d’Etat dans ma famille et dans ma province. Ses bienfaits pour moi sont tellement nombreux que je peux dire aujourd’hui (…) comment rendrai-je à l’Eternel tous ses bienfaits envers moi ?‘’, a déclaré Adèle Kayinda Mahina.

Dans la même lancée, elle a demandé à Dieu de la remplir du Saint-Esprit afin d’accomplir sa tâche au Portefeuille.

‘’Quand Ecclésiaste 9 : 11 m’enseigne que sous le soleil, la course n’est pas aux agiles, ni la guerre aux vaillants, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants, je me rends compte que je n’ai rien mérité de toutes ses faveurs dans ma vie et que tout m’a été accordé par la grâce de mon seigneur Jésus-Christ de Nazareth. C’est ainsi que je voudrais devant vous tous témoigner la grandeur de notre Seigneur Jésus-Christ, le célébrer, le louer et lui rendre gloire et honneur, car il est Dieu, le Tout-puissant. Mais également lui demander de me remplir du Saint-Esprit‘’, a-t-elle laissé entendre.

BL