Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Le Conseil National de la Société Civile fait sa sortie officielle afin de contrôler la gouvernance de l’USN

Le Conseil National de la Société Civile fait sa sortie officielle afin de contrôler la gouvernance de l’USN

This post has already been read 1397 times!

C’est le jeudi 13 mai 2021 qu’a eu lieu la sortie officielle du Conseil National de la Société Civile, ‘’CNSC’’ en sigle. Annoncé par son Président, Joseph Nkinzo au cours d’un point de presse qui a eu lieu à l’Hôtel du Fleuve, dans la commune de la Gombe, cette structure de la société civile vient pour accompagner et faire appliquer la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Le rôle du Conseil National de la Société Civile est de faire le suivi et l’accompagnement citoyen des actions de l’Union Sacrée dans sa gouvernance au quotidien », a fait savoir Joseph Nkinzo, avant de rappeler que sa structure avait déjà commencé sa lutte avec la première action qui avait consisté à poser un cahier des charges adressé à l’Union Sacrée auprès de l’Informateur. Selon lui, dans ce cahier des charges, la CNSC avait identifié un certain nombre des priorités parmi lesquelles, l’insécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo et la mise en place d’un gouvernement rajeunit et avec une représentativité considérable de la femme.

« Et quand nous voyons toutes ces décisions importantes qui sont prises au sommet de l’Etat, par le Chef de l’Etat, où il décide carrément de décréter un état de siège et tant d’autres décisions comme la mise en place d’un nouveau gouvernement contenant des jeunes, une bonne représentativité de la femme et de quelques membres venant même de l’opposition, nous estimons qu’il y a un changement qui est en train de s’annoncer, mais cela ne va pas nous endormir en tant que citoyen, nous resterons toujours éveillés pour soutenir là où il faut soutenir et accompagner là où il faut le faire avec des bonnes propositions, afin que le peuple congolais se retrouve dans la vision du Chef de l’Etat et surtout dans la matérialisation de cette vision de l’Union Sacrée pour la National », a-t-il soutenu.

Il faut signaler que le Conseil National de la Société Civile est composé de plusieurs mouvement de la société civil parmi lesquels : la VSV, l’ASADHO, Avocat sans Frontière, l’ACAJ, l’UNPC, Filimbi, Lucha, … un total de plus de 20 structures pour une seule cause, faire de sorte que le peuple congolais puisse se retrouver dans cette gouvernance de l’Union Sacrée de la Nation.

Steve Ilunga