Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC : le Gouvernement au secours des blessés des affrontements d’hier au stade !

RDC : le Gouvernement au secours des blessés des affrontements d’hier au stade !

This post has already been read 953 times!

Descente à HJ Hospitals

*46 blessés dont 8 graves qui ont tous été acheminés et pris en charge à l’hôpital HJ dans la commune de Limete. 11 véhicules de la police ont été endommagés dont  un calciné. 34 personnes ont été interpellées et seront déférées devant la justice afin de répondre de leurs actes.

Actions urgentes

A la suite des incidents survenus ce jeudi 13 mai 2021 au stade de  martyrs de la Pentecôte à Kinshasa, en marge de la célébration de la clôture du mois de Ramadan, Sama Lukonde Kyenge,  le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a chargé la Vice-Première ministre, Eve Bazaïba, de tenir en urgence une réunion de sécurité avec quelques membres du Gouvernement central, les autorités provinciales ainsi que celles des services de sécurité.

Au cours de cette réunion de plus d’une heure tenue dans la salle de Conseil de la Primature, la Police a communiqué un bilan de 46 blessés dont 8 graves qui ont tous été acheminés et pris en charge à l’hôpital HJ dans la commune de Limete. Le bilan provisoire, selon les services attitrés,  renseigne que 11 véhicules de la police ont été endommagés dont  un calciné.

Le policier prétendument mort admis en soins intensifs à HJ Hospitals

Visite aux blessés

Immédiatement après cette séance de travail, les membres du Gouvernement, sous la conduite de Mme Eve Bazaïba, ont rendu visite aux blessés.

Ils ont été choqués par les actes ignobles d’une barbarie indescriptible exercée sur les hommes en uniforme qui se donne corps et âme pour assurer la sécurité de la population. Le plus touché d’entre eux qui a été violemment attaqué est en soins intensifs.

Il en ressort également que 34 personnes ont été interpellées et seront déférées devant la justice afin de répondre de leurs actes. Il s’agit de comportements répréhensibles pour lesquels l’Etat entend punir sévèrement.

Rose Mutombo, la Ministre de la Justice qui a  dans ses attributions,  la gestion des cultes, a été mandatée  pour veiller à ce que la solution à cette crise qui règne à la tête de la Communauté Islamique du Congo soit rapidement trouvée.

La Pros.