Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Covid-19/Kongo Central : la campagne de vaccination lancée à Mbanza-Ngungu

Covid-19/Kongo Central : la campagne de vaccination lancée à Mbanza-Ngungu

This post has already been read 515 times!

Lancée officiellement il y a quelques mois en République démocratique du Congo, la campagne de vaccination contre le coronavirus se poursuit dans la zone de santé de Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo central. Ici, l’opération a été lancée mardi 18 mai dernier, à l’hôpital général de référence Nsona-Nkulu, en présence de plusieurs autorités politico-administratives et sanitaires notamment, l’administrateur du territoire, Luc Makiadi Mamonekene et le médecin chef de zone de Mbanza-Ngungu, Philippe Pululu.

Dans cette partie du pays, trois sites de vaccination ont été retenus, à savoir : l’hôpital général de référence Nsona-Nkulu, la clinique Noki et l’hôpital militaire de garnison Ebeya, qui sont désormais opérationnels tous les jours de 7 heures à 15 heures.

En chef exemplaire, l’administrateur du territoire de Mbanza-Ngungu, Luc Makiadi, a été la première personne à être vaccinée.

“Je me sens bien et je suis rassuré d’être protégé après avoir pris la première dose du vaccin. La vaccination, c’est la dernière solution pour lutter contre le coronavirus. Je lance un vibrant appel à toutes les personnes qui sont concernées de se rendre aux sites sélectionnés pour se faire vacciner”, a-t-il déclaré, tout en rassurant tous ceux qui sont sceptiques et ceux qui ont peur de se faire vacciner à cause d’une mauvaise campagne de certains médias et réseaux sociaux qui affirment des effets négatifs d’Astra Zeneca.

“Toutes les dispositions sont prises pour faire le suivi des personnes vaccinées. Elles seront en observation durant 15 minutes. Ce vaccin est de bonne qualité et a été certifié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). L’Astra Zeneca n’a pas d’effets négatifs. Le vaccin Astra Zeneca est volontaire et non obligatoire. Les personnels de santé de première ligne, les travailleurs sociaux, les personnes vivant avec des maladies chroniques (hypertension, diabète et autres) et les sujets âgés de 55 ans ou plus, sont les personnes concernées par cette vaccination”, a-t-il dit.

Pour sa part, le médecin chef de zone de Mbanza-Ngungu, le docteur Philippe Pululu, a fait observer que le vaccin n’est pas obligatoire et ne concerne qu’une catégorie de personnes.

“Vu les avantages liés à ce vaccin, nous invitons les personnes cibles à bien vouloir se faire vacciner aux sites précités à raison de deux doses de vaccin Astra Zeneca, espacée l’une de l’autre de 8 à 12 semaines. C’est seulement au prix d’une immunité collective conférée par la vaccination que nous pourrions espérer une reprise de la vie sociale et économique”, a précisé docteur Philippe Pululu.

Pour rappel, le lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus au Kongo Central a été donné le jeudi 13 mai dernier à Matadi par le gouverneur de province Atou Matubuana. Ainsi, en ce qui concerne la zone de santé de Mbanza-Ngungu, elle a enregistré son premier cas de Covid-19 le 25 mai 2020. En ce jour, cette zone compte un cumul de plus de 205 cas positifs contre 20 décès.

Raphaël Mansangu